Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 14:31

Il peut être frustrant pour un auteur-compositeur et musicien soliste, lorsque l'on est en situation rythmique sur une guitare, de vouloir des éléments musicaux supplémentaires comme des "riffs" et des "licks" interpréter par une deuxième guitariste. Il est cependant possible de réaliser ce genre de plans sans l'ajout d'un extra guitariste, en incorporant de courtes lignes mélodiques dans votre jeu guitariste entre les harmonies. 

Il est possible d'intégrer cette stratégie de séquences rythmiques et de plans "lead"  à tout style musical du jazz au métal, voir au bluegrass où les musiciens ponctuent fréquemment leurs parties rythmiques avec des "fills" de "flatpicking". L'exemple traité dans cet article est le chanson traditionnelle *Mama don't allow" en structure harmonique typique de I-IV-V arrangé ici en tonalité de G. L'exemple1 montre un accompagnement simple de couplet sans "finger picking", libre à tous de l'arranger autrement bien sûr. 

Comme beaucoup de chansons "Mama don't allow" contient des "breaks" dans la partie vocale, ( mesures 3-4/ 7-8 et 15-16) l'endroit idéal pour ajouter des plans "fills". Même s'ils sont intéressants, des "licks" peuvent être nuisibles et une distraction au-dessus du thème vocal. Le travail de la guitare est celui d'un support et d'améliorer la musique et non d'être en concurrence avec le chant. Ainsi une règle pour le pouce est d'accomplir un rythme simple et minimaliste en complément de la ligne vocale avec des harmonies épurées et les lignes de basse et donc pendant les pauses vocales intégrer les "fills et licks" de ceci et de là. Penser cette stratégie comme un "call and response" entre la voix et le "lead" guitariste. 

La partie guitare dans l'exemple1 se lie aux basses et aux balayages harmoniques, mais intégrant cependant l'élément "call and response". Pendant le chant, il faut jouer uniquement une basse et deux attaques en balayage par mesure, mais dans les plans "fills", il convient d'ajouter des croches en picking alterné (up-down-up). pour le second fill, on ajoute une note suspendue sur la corde aigu à la 3ème case pour changer le D en Dsus4 afin d'anticiper le retour vers l'accord de G. Essayer de jouer ces "fills" avec plus d'intensité sonore et de revenir à une dynamique plus douce pour le support vocal. 

Enrichir l'accompagnement

Maintenant il convient de travailler à ajouter des "fills" de simples notes. Commencer par l'exemple 2a que l'on pourra utiliser à la place des "fills" 1 et 3 sur un accord de G(sol). A la fin de la première mesure au lieu des accords en balayage utiliser deux notes mélodiques pour continuer avec une note de G sur le 1er temps de la 2ème mesure. L'exemple 2b est le même "fill" sur une accord de D(ré) cette fois et peut-être utiliser sur le "fill2" de la chanson. Interpréter ces plans comme ils sont écrits, même des fills simples comme ceux-ci ajoutent de la ponctuation intéressante à la fin d'une ligne vocale.  

Pour continuer, on va s'intéresser à des variations de plan traditionnel de "bluegrass" sur un accord de G. Dans l'exemple 3a jouer des notes mélodiques sur toute la 1ère mesure avec une noire sur le 4ème temps. Dans l'exemple 3b on va accroître un peu la difficulté avec deux croches à la fin de la 1ère mesure. Lorsqu'on résume le balayage à la fin de la 2ème mesure de chaque exemple, utiliser une blanche suivie d'une noire ( les exemples suivants montrent quelques variations du plan rythmique que l'on peut combiner avec des "licks" mélodiques). Ainsi vous pouvez utiliser ces plans de deux mesures comme "fills" 1 et 3 de mama don't allow. Dans les exemples 3c et 3d  ces plans sont sur un accord de D(ré) que l'on peut placé pour le fill 2. Pour ces exemples, il faut utiliser la 4ème corde comme fondamentale. Noter que le plans sur l'accord de G, ne fait que mettre en évidence l'arpège de Sol, donc la fondamentale sol, la tierce B et la quinte D en suivant de manière ascendante à l'octave supérieure. Ce genre de ligne mélodique peut facilement remplacer un accord plaqué en balayage. l'exemple suivant montre une autre variation du plan sur l'accord de G, qui change de direction plusieurs fois de manière rétrograde ascendante et descendante. Dans l'exemple 4a, utiliser un glissando à la fin de la première mesure avec votre index, ce qui rend le passage au doigté à l'accord de G plus aisé avec les deux cordes aiguës frettées. Dans l'exemple 4b sur l'accord de D, le changement de doigté est un peu difficile entre la 6ème corde et la 4ème corde, ainsi l'exemple 4c montre une alternative: jouer le plan mélodique une octave plus haut sur la 3ème et 4ème corde. ce n'est pas le même plan note pour note, il est adapté afin de prendre avantage de la note D en corde à vide sur la 4ème corde. Il convient de dire qu'il n'est pas nécessaire de placer un "fill" à chaque pause vocale, cependant les ajoute de manière périodique va accroire l'intérêt de l'auditeur. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires