Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 14:22

 La guitare après plus de deux mille ans d'existence, de circonvolutions, de bidouillages et d'études à marquer son territoire dans le temps comme dans notre culture et plus encore dans nos habitudes. Elle a tantôt été  populaire, admirée, oubliée, voir condamnée. 

guitare antiquealastair-lewis.jpg

 

-1400

On a retrouvé sur une porte en Anatolie centrale l'image peinte d'un musicien Hittite jouant sur un intrument semblable à une guitare datée d'avant jesus-christ.

-399

Accusé de corruption de la jeunesse, Socrate le philosophe grec est condamné à boire de la cigüe. Il s'accompagne dans la mort avec un petit air sur son instrument à cordes"un tanbur" grec.

 

-106 après J.C

En Chine, le p'i p'a devient l'un des instruments à cordes les plus utilisés. Il compte quatre cordes de soie et ses barrettes comme ses cases s'étendent jusque sur le corps dont le dos, peu profond et arrondi. Malgré l'invention du papier par les chinois on a pas de traces de partitions pour cet instrument. Le Biwa est un instrument similaire au Pipa, il doit son nom à la forme du lac Biwa au japon, sur les montagnes duquel poussent les seuls arbres avec lesquels on a construit ces instruments. Les japonais ont élaboré une écriture en partition pour cet instrument. 

pi-pa-et-sheng-etc-jpg biwa


- 476 après J.C

Alors que l'empire d'occident n'est plus que décadence et ruines et fut devenu le terrain de prédilection de peuples barbares (Goths et vandales), les romains importèrent leurs tanburs avec quatre cordes, un manche long et un petit corps rond en Espagne. Soit trois siècles avant l'invasion des Maures. C'est à partir de cet instrument que naîtra la "guitara morisca" et la "guitara latina".

tanbur.jpg


-711 après J.C.

Après avoir subit les Vandales, puis les Wisigoths, la péninsule ibérique est envahie par les Maures, qui y importent leur propre fabrication de tanbur, un instrument de forme ovale, à caisse de résonance bombée. Le tanbur venu du proche-orient et de l'afrique du Nord n'ira pas plus loin que la ville de Poitiers.

tanbur-player.jpg   tanbur1

 

-1270 après J.C

Pour la première fois, "la guitara morisca" est représentée dans les miniatures des Cantigas de Santa Maria d'Alphonse X le sage. Ce fut un instrument à manche long, dont l'extrémité est un chevillier plat et arrondi, les chevilles étant plaçées verticalement. Est également représentée la "guitara latina" plus proche de la guitare latine tel qu'on la connait aujourd'hui. 

guitarras.jpgGuitarra-morisca.jpg guitare moresca

-1500 après J.C.

En Espagne et au Portugal, deux instruments à cordes sont populaires au XVIème siècle; la Vihuela (six cordes doublées accordées ainsi : Sol-Do-Fa-La-Ré-Sol, rendue célèbre à l'époque par Luis Milan et la guitare à quatre cordes (la guitarra) accordée en DO-Fa-La-Ré, principalement utilisée par les troubadours pour accompagner des danseurs ou chanteurs. C'est la premiére fois que les étranglements de bord de caisse sont mis en évidence par la lutherie. Cette époque est aussi celle de l'essor du Luth(ud) qui deviendra un instrument populaire le siècle suivant avant de tomber en désuétude, notamment à cause du trop grand nombre de cordes et de sa forme. La guiterne fera son apparition également dans les orchestres et chez les musiciens de cours.

                        vihuela

Vihuela1997.JPGVihuela-de-mano 

guiterne.jpg    cinqchoeurs.jpg     guiternes.jpg

-1790 après J.C

Le Luthier allemand Jakob August Otto est présenté comme le premier à avoir ajouté une sixième corde(le mi grave) à la guitare. Cela dit la sixième corde serait apparue en Italie dès la seconde moitié du XVIII siècle. En Russie, le guitariste Andrei Ossipovitch Sychra (le jo satriani de l'époque) ajouta même une septième corde avec l'accordage suivant: D,G,B,D,G,B,D ou Ré-Sol-Si-Ré-Sol-Si-Ré. 

-1799 après J.C

Fernando Ferrandiere, disciple du maître "père Basilio" publie une méthode de guitare intitulée "Arte de tocar la guitarra Espanola"( l'art de jouer de la guitare espagnole); un autre virtuose de l'époque, Don Federico Moretti, publie quant à lui "Principios par tocar la guitarra de seis ordenes"(principes pour jouer de la guitare de six manières). D'après certains historiens spécialistes de cette époque, ces deux ouvrages seraient inspirés de celui d'Antonio Ballesteros, intitulé Obra para Guitarra del sexsto orden, paru en 1780.

-1800 après J.C.

l'Europe du XIX siècle devient un lieu de prédilection des premiers "guitar heroes" tandis que les techniques relatives à la fabrication de l'instrument se développent rapidement(des barrages au dos de la table et une surface de toucher sur le manche plus large). Parmi les compositeurs réputés pourla guitare, citons Fernando Sor (1778-1839), Dioniso Aguado(1784-1849) et Mauro Giuliani(1778-1829). A la fin du XIX siècle, l'instrument connaîtra un certain déclin, notamment à cause de l'essor d'instruments nés de la révolution industrielle, comme les saxophone, les cuivres etc. Le luthier espagnol Torres fut le père de la guitare latina moderne.

         modèle Strativarius                                                                   modèle Torrès

  guitareXIX.jpgstradivarius.jpgtorres-modele.jpg

-1920 après J.C.

Autodidacte, Andres Segovia fut celui qui popularisa dans une dimension internationale la guitare latine et classique, qui fut jusque-là considérée comme un instrument secondaire d'accompagnement par rapport aux instruments classiques. Il encouragea des compositeurs à écrire pour la guitare et de plus il a transcrit lui-même des pièces composées à l'origine pour d'autres instruments. Frank Martin lui dédia ses quatre pièces brèves sans grand succès. Ce fut également lui qui contribua à l'essor de la corde en nylon, en collaboration avec le luthier Albert Augustine. 

segovia-guitar segovia 1935

 

-1929 après J.C.

A l'origine fabricant de radios, Atwater Kent introduit en 1929 un niuveau type d'appareil, l'amplificateur analogique. L'un des tout premiers prototypes à être industrialisé et commercialisé sera le Sonic 30 chez le fabricant Jim Burns.

Burns-Sonic-30-2a-front.JPG

- 1931 après J.C

Le luthier originaire de Saxe en Allemagne, Martin conçoit les premiers prototypes de la célèbre folk guitare Dreadnough D-1 et D-2, tandis que les frères Dopyera conçoivent et popularisent aux USA les puissantes guitares à résonateurs (dobro). Un an plus tard, la "Frying pan" la première forme de guitare amplifiée crée par 

Adolph Rickenbacker un immigrant suisse et un certain technicien nommé Beaumont aux USA, sort des usines. 

       Martin D1                                                                     L'usine martin vue d'avion

martin D-1 1931 martin-factory.jpg

Ne pouvant exploiter leur propre brevet n'ayant pas été légitimement reconnu, ils inventèrent un système légèrement différent dont le cône est inversé,; il est concave et non plus convexe. Le cordier et le chevalet sont insérés dans un montant en forme d'étoile ou d'araignée dont les pattes reposent sur les lèvres du cône; ce fut le système dit "spider" des Dopyera brothers qui lui sera breveté. 

La dobro de Dopyera brothers en 1931 dans son atelier.

JOHN_DOPYERA-dobro.jpeg dobro-dopyera.jpg dopyera-logo-copie-1.png

Voici la "frying pan" originale de 1931 dans un musée de la guitare

rickenbackerfac41.jpg rickenbacker_1972.jpg

-1935 

"Hitting de bottle" enregistré par "the Jimmy Lunceford Big Band", est généralement cité comme le premier morçeau utilisant une guitare (résonateur) amplifiée, tenue par l'occasion par Eddie Durham. Il fut considéré comme un des pionners dans l'utilisation de guitare amplifiée influencant plus tard un musicien texan du nom de Charlie Christian et plus tard Freddie Green.  "Abomination!" s'écriera Segovia dès qu'il entendra parler de guitare électrique. 

     Eddie Durham et une résonateur amplifiée

Durham-Eddie.jpg hittin-the-bottle.jpeg

-1936 

Gibson lance la guitare Gibson Electric Hawaian. Suivront dans leurs ateliers de lutherie artisanaux la ES150, la ES300, la ES125 et la L7. A Chicago, Kay lance une guitare à 95 dollars, tandis qu'à Boston, Vega conçoit et met sur le marché son Electrovox. Django Rheinard adopte la gibson ES300 et d'autres. 

gibson-electrical-hawaian.jpg  1943Fender.jpg GibsonES300.jpg

-1939 après J.C.

Le guitariste de jazz Charlie Christian déclare :" Guitaristes, réveillez-vous et amplifiez vos guitares. Ils veulent vous entendre jouer ! " Il sera avec T-Bone Walker un des premiers guitaristes à jouer sur Gibson ES150. 

Charlie-Christian.jpg gibson es150

-1948 après J.C.

Leo Fender met au point sa première guitare solid-body, la "Broadcaster", rebaptisée "Telecaster" (ce nom est en référence à l'essor de télévision), car la société Gretsch a déjà attribué ce nom à l'époque à un kit de batterie. Six ans plus tard, l'ancien réparateur de radios lance la "stratocaster". Alors que tous les techniciens et artisans se démenèrent pour développer de nouvelles innovations à la guitare, il a lancé l'idée d'installer trois micros;" il dit: "deux c'est bien, mais trois ça va les démolir". Il faudra attendre une dizaine d'années avant que ce modèle révolutionnaire (à portée de tous) ne parvienne à percer. 

1940s.jpg broadcaster.jpg

-1952 après J.C

Orville Gibson et son usine présidée en 1952 par Ted McCarty, lance le modèle "Les Paul Gold Top" qui sera remplacé huit ans plus tard en 1960 par la "standard", puis par la "SG" en 1961.

gibson-gold-top-52.jpg Orville-Gibson-Factory-Exteriors.jpg

-1957 après J.C

Seth Lover invente les micros humbuckers (à double bobinage). L'intérêt: il s'agit de supprimer, tout du moins réduire les parasitages électromagnétiques. Au cours des années soixante du XX siècle, le humbucker baptisé "P.A.F" ("Patent Applied For") chez Gibson va connaître un essor extraordinaire grâce à la consistance du son qu'il génère. Ecoutez donc Jimmy Page sur les albums des Yardbirds, Led Zeppelin. 

seth-lover.jpg PAF-humbucker

-1958

Réputé pour sa conception traditionnelle de la manufacture, Gibson lance dans les fifties une série de modèles résolument modernes ceci étant dû à la conquête spatiale ( La Flying V, L'Explorer et la Moderne). Sans doute trop innovatrices voir originales, les deux premiers modèles ont vu leur production stoppée deux ans plus tard et la moderne resta une idée conceptuelle et ne fut jamais fabriquée. Pour les inconditionnels de Gibson cela fut une déception et releva de l'outrage. Cette année-la Maman Beck dit a son petit Jeff: " la guitare électrique, c'est juste une mode, ça passera".

 

guitar_Gibson_1958_flying_v_korina.jpg gibson_explorer_originale_1959_korina_big.jpg

-1963

Roger Mayer a conçu sa première pédale d'effet "fuzzbox" pour Jimmy Page en 1963. On le retrouve quelques années plus tard en 1968 auprès du "Jimi Hendrix expérience" ( à l'époque d'"axis bold as love") pour lequel il crée l'Octavia, en plus de bidouiller des "wha-wha et des fuzz-box". D'après lui, le premier titre enregistré avec une telle pédale d'effet est Hold me de Big Jim Sullivan. 

roger-mayer-page-1.jpg roger-mayer-octavia.JPG

-1966 après J.C

Jimi Hendrix arriva à Londres accompagné de Chas Chandler, qui l'aide à monter le "Jimi Hendrix expérience" qui produira parmi les standards les plus originaux du rock grâce à l'utilisation d'effets électroniques et techniques jamais vu à l'époque. Invité à l'école polytechnique de Londres pour s'y produire, il donne une mémorable leçon de "Voodoo Guitare" à God Eric Clapton. 

amplitube_hendrix.jpg jimi-live.jpg

-1973 après J.C

Alors que les études relatives à la conversion des sons de guitare en son de synthés piétinent (seuls ARP et Roland s'en sont vraiment pré-occupés), cette année voit naître le système midi ( Musical Instrument Digital Interface) qui permet de transférer des informations d'un synthétiseur à une autre synthétiseur. Les guitaristes peuvent aussi générer les sons qu'ils désirent dès lors qu'ils sont équipés d'un système MIDI.

GitSyn13Pin1b.jpg midi-guiitar2.jpg

-1979 après J.C

Tandis qu'Eddie Van Halen n'en finit pas d'érupter et finasser son tapping, Floyd Rose met au point un système de vibrato révolutionnaire mais complexe, à double verrouillage ou blocage, qui permet d'avoir une meilleure tenue de l'accordage lorsqu'on fait des acrobaties avec la tige de vibrato. On a pensé au metal shreder. 

Floyd-Rose-Original-Exploded.jpg Floyd-Rose-Original-CR-2

-1992 après J.C

"Nevermind" de Nirvana est l'un des albums phare de ce début de décennie, grâce au tube "Smells like teen spirit". Désormais il est de bon ton de jouer sur des guitares cheap, au son grunge cradingue; un succès qui marque le déclin de la shred guitar tandis que les chemises quadrillées de bûcheron reviennent au goût du jour

kurt_cobain_blog_large.jpg MOS_gospel.jpg

-1996 après J.C

Non la "shred Guitar " n'a pas dit son dernier mot! Flanqué de Steve Vai et d'Eric Johnson (Kenny wayne Shepeard le remplacera l'année suivante comme d'autres), Jo Satriani organise une tournée mondiale "G3", histoire de rappeler qu'on est pas forcément un naze quand on a le top niveau en guitare. 

G3.jpg

-1997 après J.C

Quelques années plus tard Steve Vai, James "Munky Shaffer et Brian "head" Welch du groupe californien Korn popularisent la 7 cordes d'Ibanez. Un instrument très en vogue sur la scène hardcore West coast. 

iBANEZ 7 cordes

-1999

Plus vivant que jamais (onze albums entre 1997 et 1999! jimi is still alive!!) Jimi Hendrix est élu "guitariste du siècle" par de nombreux journalistes et spécialistes dont le guitar collector journal français bien connu. 

legende-jimi-guitar-hero-L-HI0FLW.jpeg jimi-hendrix.jpg

 chordsheets

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens