Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 13:53

A l'époque baroque, au début du XVIIIe siècle, la musique fut l'apanage de compositeurs dits "nationalisés" comme Georg Friedrich Haendel, dont le caractère particulier du personnage a contribué comme pour d'autres à une individualisation stylistique et culturelle de leurs oeuvres musicales tout en restant grandement influencées par la tradition italienne en matière de forme et de réthorique musicale.

Chez les Haendel, on écrivait et parlait en français, une forme de luxe et d'étiquette de classe bourgeoise.

Son style de musique fut influencé par ses études italiennes,par des arias italiens, mais avec des textes en allemand.

Lors de sa jeunesse, en arrivant en Italie, Haendel avait déjà accumulé un savoir important sur le contrepoint et les techniques de l'orgue. Il passa 4 ans en Italie où il fut invité par un prince de Toscane.

Il se fera remarqué par son style particulier lorsqu'il interprétera un "dixis dominus" dans une église de Rome pour un marquis et des cardinaux. Il y composera des cantates très stylisées.

Après son séjour, il écrira un opéra qui lui donnera accès à un milieu plus diplomatique. Se faire connaître dans ce milieu était nécessaire pour réussir comme artiste à cette époque.

La musique était un outil diplomatique conséquent pour Haendel, et cela lui permit de rencontrer les plus grands musiciens et de composer selon son style des oratorios, des cantates, des messes, des concertos comme des opéras, etc.

Selon Haendel, l'oratorio et l'opéra n'ont pas de grandes différences linguistiques, la différence est dans l'interprétation. La narration est parlée et non chantée par un personnage de la scène dans ses oratorios. Un style d'écriture qui est proche pour l'un et l'autre de ces formes musicales.

On y observa une forme de codification des interactions entre acteurs des drames, ceci pour rendre la mise en scène plus dramatique. La recherche du profond de l'âme humaine n'est pas le propos du contenu de ses airs.

Pour Haendel, il faut que le nombre de vers soit égal pour que l'impulsion rythmique prime. Il se plut à utiliser des métaphores et la parodie pour créer le climat de ses airs.

La structure syllabique fut importante pour la mise en place de la musique. La dramaturgie de l'oratorio fut un jeu interpersonnel entre des prises de position humaine, alors que la dramaturgie de l'opéra fut abstraite; elle n'exprimait aucun symbole religieux chez Haendel.

Il a trouvé une démarche efficace pour créer son style en composition.

 

Georg Friedrich Händel                    water-music.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by mike - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens