Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 10:15

Dmitri Chostakovitch fut un compositeur russe dont la création artistique et le style d'écriture furent en lien avec la révolution bolchevique et l'instauration du parti communiste en Russie, une nouvelle forme de société de type stalinienne où l'art et la propagande idéologique ont été réunies pour glorifier un pouvoir politique en devenir.

Les événements de 1927 en Russie ont pour cadre la nécessité d'utiliser la musique russe classique et traditionnelle comme un porte-parole de l'idéologie soviétique.

L'art musical sous Staline

L'art musical fut soumis à des contraintes esthétiques et formelles que le régime stalinien lui imposa. Toutes les commandes des oeuvres de Chostakovitch ont été soumises à un contrôle permanent qui démontre la difficulté d'une indépendance de l'art.

Celui-ci a toujours été un instrument de propagande en faveur d'un pouvoir, d'un ordre, d'un système de valeurs dans toutes les époques de son histoire.

Le style et l'écriture musicale de Chostakovitch furent profondément marqués par ce cadre idéologique, et par le rôle qu'il a dû interpréter dans l'histoire de la révolution bolchevique.

Il est devenu, par son engagement et son style, le symbole de la Russie bolchevique. Ce compositeur a rencontré certaines difficultés de langues pour traiter de sujets musicaux et thématiques.

Chostakovitch inclut une grande richesse contrapuntique dans son style; il était doué de par sa formation et ses influences occidentales pour l'orchestration de ses oeuvres symphoniques.

Ce compositeur a su intégré les fondements du jazz qui apparaissaient en Russie à l'époque, et de l'avant-garde expressionniste allemande (Berg, Schoenberg) dans son langage musical; un modèle stylistique pour la nouvelle génération russe.

Le style russe moderne

Son style est un rapprochement entre la parodie, l'ironie engagée et le sentimentalisme classique que l'on retrouve dans les formes de ses symphonies également.

Sa forme sonate est considérée comme synthétique dans l'exposition, le développement et la ré-exposition.

Chez ce compositeur, les éléments qui constituent la forme sont inconciliables, la ré-expostion utilise des traits et des motifs qui s'autodétruisent, sans jamais donner l'impression d'une synthèse. Cela nous ramène, au départ, à une musique cyclique.

Son langage musical est tonal, mais l'utilisation importante de chromatismes crée un climat atonal à ces compostions, comme "Oreste"; une superstructure syntaxique qui suscite un phrasé original particulier à ses mélodies et à ses orchestrations.

L'instant structurel central d'une sonate classique est quand la ré-exposition arrive, ce qui n'est pas la cas chez Chostakovitch. Cet aspect fait perdre à l'auditeur le sens de la forme; il se sent nulle part.

Le grotesque et l'ironie restent les aspects centraux de son style musical.

 

schostakovitch-part.jpg               musical notes a treble

 

 

schostakovitch.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by mike - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens