Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 15:19

Les possibilités ainsi que les techniques du picking à la guitare sont nombreuses et diffèrent selon les cultures, selon les tendances voire encore selon les affinités musicales créatives. Mais quelque soit ces cultures artistiques, l'organisation des doigtés de la main droite reste une notion de base pour maîtriser ce style de jeu complexe et varié.

Le "picking" existe depuis fort longtemps, pour ainsi dire depuis que les civilisations et sociétés humaines ont adopté des instruments à cordes. Cela aussi bien en Orient dans l'antiquité des artistes de cour d'Asie ou du Moyen-orient ou bien encore chez les bardes celtes, voir chez les Romains et les poètes de la Grèce antique comme Socrate.

Le "Fingerpicking", souvent appelé également le "Travis Style" (du nom de Merle Travis, un des pères du "Picking"), est une technique de jeu à la guitare et non un style. Le picking est donc une approche du jeu à la guitare qui permet  à un musicien seul, de jouer une ou plusieurs choses à la fois, comme le ferait un pianiste.

Cette technique, née aux USA, se développa aussi bien chez les chanteurs guitaristes folk comme Woody Guthrie, Pete Seeger, Bob Dylan, Joan Baez, Leonard Cohen, Joni Mitchell... que chez les guitaristes de country-music comme Merle Travis, Chet Atkins , Jerry Reed, Doc Watson, Stefan Grossmann, Leo Kottle, etc.

Elle se rencontre aussi chez les bluesmen: Leadbelly, Mississipi John Hurt, Big Bill Bronzy, Elmore James, Robert Johnson....Du côté traditionnel anglais, citons: John Renbourn, Bert Jansch, Martin Simpson, Adrian Legg....
 
 
Exemple du style Travis picking 
 
travis-picking.gif

Un peu d'histoire

Quelque soit les origines des styles et genres culturels, donc de la guitare classique, du flamenco, à la musique country ou du rock, le principe du "picking" reste le même ; il s'agit d'une combinaison de voix dite de basse et mélodique. La voix basse s'executant la plupart du temps avec le pouce ou avec un onglet ou encore avec un plectre coincé entre l'index et le pouce. La voix basse s'est toujours situé sur les trois cordes graves de la guitare (E, A, D) dans la majorité des styles et elle a souvent eu comme fonction d'accompagner, de soutenir rythmiquement la voix mélodique qui se situe sur les cordes aigües (G, B, E). Cette combinaison de voix basse et mélodique est à l'origine du picking à la guitare et s'organise de différentes manières suivant les genres, les styles de musique.

Depuis le " Travis picking", cette technique n'a cessé d'évoluer. Au fil des ans, on voit apparaître divers qualificatifs: "cross-picking", "speed-picking", "flat-picking", "super-picking" qui lui n'utilise que deux doigts, mais non pas pour faire mélodie-basse, mais mélodie-basse-accompagnement (percussion).

 

TravisPick_Ex10_AG228.jpg

Les styles du picking

En musique classique, le "picking" est constitué en règle générale d'arpèges successifs, réguliers et systématiques, ce qui produit un style assez formaliste au contraire du blues, folk celtique voir du jazz où le "picking" reste plus libre, improvisé et transmis oralement. Ceci ne fut pas un absolu, car certains musiciens de blues ou de flamenco ont eu un style complexe et très méthodique également.

L'organisation des voix a souvent donné une place importante à la ligne de basse. Celle-ci peut être riche mélodiquement et ainsi donné lieu à un contrepoint dès plus original et complexe dans le choix des intervalles entre les deux voix. La ligne de basse fut et est en général dans le "picking" constituée des notes fortes des harmonies comme la fondamentale ou la quinte, plus rarement la tierce (majeur ou mineur) ou la septième (majeur, mineur ou diminué) ou encore la sixte (majeur ou mineur). Ce qui fait que l'on peut reconnaître la grille harmonique au travers de la ligne de basse en "picking". La voix mélodique se doit d''être créative  au contraire de la ligne basse et s'interprète avec l'index,  le majeur et l'annulaire la plupart du temps.

Quelques notions pratiques de travail du picking

Les styles du picking depuis ses origines demandent des compétences dans l'apprentissage d'un style et d'une pièce. N'hésitez pas à travaillez des plans typiques d'un style, d'un guitariste, d'une longue pièce sur 2 à 4 mesures, afin d'en analyser de façon détaillée les difficultés comme les caractéristiques techniques et esthétiques. Déchiffrez lentement ces plans afin que vos doigts s'imprègnent des changements de notes et de cordes et ceci sur un rythme régulier. Une fois une mesure "dans les doigts" passez à une vitesse plus appropriée à l'interprétation du plan et du style de la pièce en picking. Soyez sûrs de la coordination entre les deux mains. Ces petites phrases vont vous permettent de vous créer un répertoire de formes et de plans stylistiques et de les intégrer voir les développer dans votre propre vocabulaire créatif musical.

Pour accéder à cette maitrise, il est de bon goût de répéter des milliers de fois ces plans afin d'améliorer les gestes basiques du picking et leurs mémorisations.

 

travis-picking.jpg

 

  Le père du "picking us" Merle Travis

 

MerleTravisRazorAndTie.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens