Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 04:06

Le terme de "substitution" en musicologie englobe différentes notions à la fois théoriques et pratiques liées à la composition, à l'arrangement d'un standard, d'une chanson ou d'une composition qu'elles soient de rock, de blues, de jazz, de folk et de musique classique. Ce terme de vocabulaire musical est surtout en relation avec des notions d'harmonie, donc tout ce touche de loin ou de près à la science des accords d'une pièce de musique. "Substituer" signifie en harmonie musicale, remplacer un accord par un autre, ceci dit cette notion obéit à des règles de grammaire musicale, mais l'oreille et le goût personnel peuvent intervenir également dans les choix des substitutions d'accords.

 

Les différentes formes de substitution harmonique

 

Il existe différentes formes de substitution en harmonie musicale. Elles dépendent à la fois des styles mais aussi des contextes dans lesquelles elles opèrent. Des contextes dits tonals ou modals ou encore diatoniques ou non diatoniques.

1. La première forme de substitution est appellée substitution directe diatonique: 

Elle s'applique à l'accord par un enrichissement (tensions 9-11-13) direct harmonique de celui-ci. Il existe certes de multiples formes de substitution directe. Un exemple; dans le cas d'une triade de D majeur, on peut la substituer par un accord de D6 ou DM7 ou encore DM9, DM11 et DM13. Ces notes d'enrichissement peuvent être altérées comme une 9 dièse ou bémol et encore voir plus en les combinant comme 9b et une 13b. 

Pour créer une substitution directe Il suffit donc d'ajouter des notes à l'accord de base (triadeT-3-5)comme une sixte, une septième majeure etc. Ce que l'on nomme des tensions harmoniques ou des enrichissements. Nous pouvons enrichir un accord d'une note, de deux voir trois ou même quatre notes mais toujours sur la même base harmonique.

Dans ce cadre de substitution directe, il est possible de substituer un accord diatonique par un accord dit "suspendu" de seconde ou de quarte; par exemple une triade de C devient Csus2 ou Csus4, on remplace la tierce mi (E)par une seconde ré(D) ou une quarte fa(F), voir aussi les deux ensembles Cs2sus4. Il est aussi possible de rajouter une neuvième ou une onzième(notes au-dessus de l'octave) à l'accord de base (triade) donc l'accord de substitution s'appelera dans ce cas "Cadd9" ou "C add11". Attention; ne pas les confondre avec les accords suspendus!! Ce sont des accords d'ornements non diatoniques. 

 

substitution-diatonique

 

2. Une deuxième forme est nommée substitution fonctionnelle diatonique: 

Dans une tonalité, les accords sont classés en trois fonctions; tonique, sous-dominante et dominante. Le principe de substitution obéit ici à la règle de substituer un accord d'une fonction par un accord de cette même fonction et non d'une autre fonction. Dans la tonalité de Sol par exemple, les accords de G, Bm et Em sont toniques, les accords de Am et C sont sous-dominants et les accords de D et F#° sont dominants. Dans une progression d'accords comme G-C-F#-Am-G, nous pouvons remplacés G par Bm ou Em ou encore C par Am ou F#° par D ou D7, etc.

 

 

3. Une troisième forme est la substitution par interchangements modaux ou tonaux:

 Cette forme est plus complexe car elle impose une connaissance approfondie de l'harmonisation modale et tonale. Un exemple prenons la tonalité de G majeur, elle contient donc 7 accords; G-C-D triades majeurs et Am-Bm-Em triades mineurs et F#° triade diminuée. Si on la compare à la gamme harmonisée parallèle mineure de G on obtient Gm-A°-Bbémol M-Cm-Dm-Ebémol M et FM. Nous pouvons donc substituer des accords de la tonalité de G avec ceux de la tonalité parallèle de Gm et intégrer certains de ces accords dans une grille harmonique en G. Par exemple substituer Am par un A° ou un D par un Dm. Cette forme de substitution fonctionne également dans le rapport avec la gamme relative mineure ici de G majeur soit Em harmonique, naturelle ou mélodique, car la tonalité mineure est une combinaison de 3 modes harmonisés dans l'harmonie moderne. 

Nous pouvons envisager encore d'autres interchangements modaux tels que considérer les modes de G ionien, de G lydien et G myxolidien, de les harmoniser et de substituer certains accords du G myxolydien ou de G Lydien et avec ceux d'une grille en G majeur. Il s'agit ici de notion d'harmonie modale en relation avec de l'harmonie tonale. L'accord de dominante se substitue assez bien, donc Dm pour le D ou le F pour le F#° l'accord de sensible. Donc il s'agit ici de considérer les modes modernes comme des ressources harmoniques modales dans un cadre de musique tonale afin d'enrichir le champ des relations harmoniques dans une composition. Ci-dessous un tableau avec des exemples de substitutions pour un anatole (I-VI-II-V) en C. 

 

 

4. Une 4ème forme de substitution est appelée substitution tritonique: 

Il s'agit d'une forme de substitution intégrant une relation tritonique (3 tons) entre des accords. Les accords de 7 de dominante possèdent un triton dans leurs structures, ce qui permet un échange harmonique plus aisé entre ceux-ci. Un exemple dans la tonalité de C; l'accord de 7 de dominante est G7, il peut se substituer par une accord de 7 de dominante un triton au-dessous de lui c'est à dire Db7. Nous avons entre G7 et Db7 une relation tritonique. Il existe d'autres accords qui peuvent se substituer de manière tritonique, donc pas uniquement des accords de 7 de dominante, des accords demi-diminués de 7 par exemple F#m7b5 par un accord contenant le même triton d'intervalle. Ci-dessous différentes formes de substitutions tritoniques en C, c'est un domaine complexe et difficile à utiliser sans une grande expérience de la réharmonisation d'une grille, il faut donc en faire encore et encore. 

 

Substitution tritonique

 

tritonique

5. Une 5ème forme est celle de substitution par accord relatif :

Ainsi donc toute forme d'accord a son homologue, son alter ego relatif qu'il soit mineur ou majeur, triadique ou tétradique (7 ou 6) voir en 9ème, en 11 ème et 13ème. Par exemple Bm7 peut se remplacer par DM7 ou C peut se remplacer par Am ou encore G11 par Em11 etc. Il s'agit donc ici de substituer un accord dans une grille par son homologue relatif tonal se trouvant un tierce mineur au-dessous de la fondamentale; donc C se substitue par Am une tierce mineure en-dessous, ou encore G par Em, D par Bm, E par C#m etc. Ci-dessous un tableau des enrichissements harmoniques pour des triades de base et les accords de 7ème. Par exemple C devient C6 ou CM7 ou encore CM7 devient CM9 ou CM11 ou encore CM13, donc en ajoutant les tensions harmoniques à l'accord de base, donc des substitutions directes. 

6. Les substitutions d'accords diminués et augmentés:

Les accords de 7ème diminués comme les accords augmentés ont des formes de substitution particulière et complexe. Sachant que cette forme d'accord est dite symétrique avec un étagement en tierce mineure similaire pour l'accord 7diminué ou en tierce majeure pour l'accord augmenté, il est possible de substituer un accord 7° par un accord de 7° ayant comme fondamentale les autres notes de l'accord; par exemple C7° est constitué de C-Eb-Gb-A, donc nous pouvons substituer C7° par Eb7° ou Gb7° ou A7° ou substituer Eb7° par C7° ou A7° et Gb7° etc. Sympa et facile non!!.

Cet accord 7diminué peut aussi se substituer par un accord de 7 de dominante altéré, une tierce majeure au-dessus de chaque note de l'accord, par exemple Eb7° peut se substituer par un accord de G7 9b etc. voir ci-dessus E° se substitue par un accord de A7 altéré et F#° par B7 altéré.

C'est le même principe pour l'accord augmenté de triade, vous pouvez créer des suites en tierce d'accords augmentés par substitution en tierce majeure de ceux-ci. C+ peut se substituer par E+, par G#+, Etc. 

en guise de Conclusion, voici un thème jazz qui a été parfois réharmonisé et arrangé par des musiciens de rock tel que Jeff Beck notamment. Essayez de réharmoniser ce standard en utilisant les quelques procédés de substitution de cet article. Bon travail

chordsheets

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eki 18/02/2016 19:21

Merci pour cet excellent article qui m'a été très précieux pour y voir plus clair dans les différentes substitutions d'accords!

fuzz59 07/04/2016 19:05

très bien j'en suis ravi !

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens