Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:12

Ethel Waters

Le grand talent de chanteuse de cette femme née et ayant grandit dans des circonstances dramatiques, fut qu'elle a été la première grande diva de Jazz. Elle sera une célébrité dans la renaissance d'Harlem pendant les années 20. Sa capacité d'adaptation à divers styles lui permit de travailler et de se produire dans les boîtes de nuit de blancs et sortir du ghetto d'Harlem. Elle pouvait chanter le blues, ainsi que la pop, le scat jazz ou même l'opéra. I have got rythm est le premier hit dans lequel l'anatole fut définit comme une cadence du jazz.

Elle fut une chanteuse dans les orchestres de big bands de Count Basie et Duke Ellington.

Ses talents d'actrice vont lui permettre d'être nominée pour un academy award à Hollywood pour un second rôle. La seconde afro-américaine de l'histoire a connaître cet honneur.

Elle chantera dans la forme AABA en anatole. Elle a influencé par son style d'autres chanteuses de jazz tel que Billie Holiday.

EthelWatersLogo.jpg      ethel-waters.jpg

Mr Bill Robinson

Ce danseur de claquettes et batteur va devenir une personnalité d'influence (mr Bojangles) pour le développement du rythme chez les batteurs de jazz.

Pendant ces années de crise majeure, les grands orchestres de jazz vont se développer et des changements vont se faire notamment dans l'instrumentation, la guitare rythmique va remplacer le banjo, la contrebasse va remplacer le tuba, la batterie avec le charleston hi-hat vont transformer la section rythmique. Il y aura plus de saxophones et moins de cuivres (trompette, cornet et trombone). Les harmonies vont évoluer, les accords à 4 sons vont apparaître plus fréquemment dans les arrangements et les compositions.

robinson.jpg

Fletcher Henderson

Il fut un personnage important et influant, mais il va connaître des problèmes suite à un accident de voiture qui le mettra en marge du monde musical. En 1934 son orchestre fait banqueroute, le laisser-aller va apparaître comme l'alcool dans sa vie. Benny Carter va l'aider à sortir de son marasme et faire des arrangements plus intéressants, plus swing, plus legato, plus fluide. Il va imposer des parties de solo pour 3 saxophones et d'autres. Benny Carter va influencer toute une génération de compositeurs et d'arrangeurs dans les années du swing. 

 

fletcher henderson  benny-carter.jpg

Duke Ellington

Il va composer un morceau qui va devenir une sorte d' hymne pour les jazzmen. Il va mettre au monde le terme et le son "swing" jazz.. Il sera notifier comme un maître du jazz.. Il va moderniser sa formation avec 3 sections de cuivres, il va être le premier à utiliser la contrebasse et créer le "jungle sound avec l'effet "wha wha". Ce sera toujours son timbre, son identité, sa marque de fabrique. Il va développer trois aspects du jeu du cuivre  par son style;

1. Un jeu très blues avec la wha wha et le growl

2. Une attitude excentrique et fantaisiste de mauvais garçon

3. l'utilisation de rythmes latins

 

ellington-band.jpg

Le swing sound

Les années 30 -40 seront une période difficile pour le travail de musicien. Celui-ci va exiger des compromis qui auront rien à voir avec le Jazz , avec la créativité tout comme le besoin d'l'innovation.

Le Kansas city style "Toby" de Bennie Moten

Cette ville va faire le lien entre le monde culturel de l'est et de l'ouest des Etats-Unis. Le bétail était acheminé dans l'Est par cette ville, un gangster nommé "Tom Pendercast" dirigeait la ville de Kansas city et contrôlait la distribution d'alcool, elle sera considérée comme le "new storyville". Les jams sessions se faisaient partout et à toute heure, l'alcool coulait à flot, la crise va pousser beaucoup de musiciens à venir travailler dans les boîtes de nuit  de Kansas city dont Bennie Moten. Le kansas city style sera le lien entre le swing des big-bands et le be-bop naissant.

Les "blue devils" fut un groupe mythique de ce style du kansas city jazz. Les batailles d'orchestre font faire un tabac et il va tout rafler et gagner. Bennie Moten va engager la majorité des musiciens de cet orchestre tels Count Basie, Walter Page et Oran "hotlips" Page. L'Anatole (I-VI-II-V) va apparaître dans ce style et ses formes tout comme le "walking bass" de Walte Page. Le Bennie Moten's orchestra va enregistrer quelque uns des hits les plus dynamiques du jazz dont "Toby, South et Moten Swing". Ce compositeur va mourir stupidement d'une opération  ratée des amygdales. Le style de Kansas city deviendra le swing jazz avec son feeling dynamique et ses walking bass innovateurs.

bennymotenkco.jpg

Coleman Hawkins

Il fut un des leaders du style de kansas city sound et l'un des saxophonistes de jazz les plus renommés de la swing era avec Lester Young et Ben Webster, son acolyte et grand ami. Ce fut les premiers virtuoses du saxophone tenor en jazz, ils vont influencer Charlie Parker et John Coltrane plus tard.

Le swing veut dire dynamisme rythmique et légéreté du feeling et surtout une place centrale fut donnée au soliste et à l'improvisation individuelle dans les arrangements comme les orchestrations. Malgré tous ces virtuoses comme Hawkins, Flecher Henderson et d'autres chefs d'orchestre de jazz avaient de la peine à trouver des contrats et des engagements. Mais il a enregistré quelques chefs d'oeuvres comme "body and soul ou encore "in a mellow tone", mais peu de grands succès commerciaux. 

hawk.jpg      billie.jpg

Benny Goodmann

Il a fondé en 1924 son orchestre big-band à l'image de celui de Fletcher Henderson qui a dissolu le sien. De ce fait également il a eu la chance de pouvoir obtenir et d"acheter la bibliothèque complète de celui-ci.  Il a aussi eu l'opportunité de passer dans plusieurs émissions TV pour se faire connaître et diffuser un nouveau courant musical. Les modèles d'orchestration simple de Fletcher Henderson vont aussi faire de lui un roi du swing, une star qui aura ses fans. Bennie Goodman était un chef d'orchestre strict et exigeant dès plus perfectionniste dans ses compositions qui étaient raffinées, polissées avec des mélodies simples mais très swinguantes qui étaient facilement mémorisables d'ou son succès commercial. Ses orchestrations et ses arrangements étaient axés sur le jeu en sections et le dialogue entre cuivres. Son big-band fut surtout une formation d'ambiance, de danse pour les bals avant tout donc la musique jazz va devenir le courant le plus populaire aux USA pendant cette période avec son hit-parade, ses concours etc. Le jazz des noirs également auprès d'un public blanc.

Benny_Goodman_Orch.jpg

Jimmy Lunceford

Il était un musicien de saxophone alto diplômé et cultivé ayant apprit la musique avec le père de Witheman. Sa musique était plus pour le fun que pour l'innovation et axée sur la composition. Il ne devint de ce fait jamais aussi connu que les kings of swing de son temps ayant choisit plutot l'enseignement de la musique que la composition. Ses shows qu'étaient ses concerts donnaient dans la présentation, les nuances et la fantaisie pour le divertissement du public. Les nuances" fortissimo et piano" comme d'autres vont être sa signature et rendre son orchestre attrayant. Sy Oliver le trompettiste du groupe,  "the melody man" va revélé ses talents d'arrangeur. L'orchestre était fondé à sa base sur des élèves de collège et de high school, de ce fait ils restèrent longtemps dans la formation. Les orchestrations derrière les paroles du chanteur sont riches et attrayantes. Ces big-bands de dance furent appelés "les mickey mouse". Ce fut une époque naïve et romantique surtout très commerciale.

jimmie_lunceford_orch.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens