Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 02:48

Pendant et après la guerre 39-45, le monde du jazz va connaître de grands changements. Plusieurs raisons peuvent justifier ceux-ci, ce furent des justifications économiques, culturelles, politiques et de mode. Les petites formations en sextets, quintets et quartets vont faire leur apparition et devenir très populaires. Les big-bands vont disparaître de la scène, mais certains vont conserver leur prestige et continuer à s'affirmer. De grands grands musiciens noirs et blancs vont chercher et trouver un compromis à cheval entre deux styles; le jazz classique et le modern jazz.

 

modern-jazz.jpg

 

Art Tatum

Il fut un respectable et génial pianiste très admiré par ses pairs et il époustouflait les gens avec sa technique et son habilité. Il a commencé sa carrière en 1920 à Toledo, étant adolescent presque aveugle. Le stride et le classique vont influencer sont jeu technique de pianiste. La main gauche faisait les accords et les basses et la main droite les mélodies riches de nuances et de subtilités. Teddy Wilson va aussi influencer son jeu par des idées de subsitutions et des modulations. Les standards vont être son pain quotidien mais avec peu ou pas de blues. Le piano soliste sera son style qui ne fut pas adapté pour les big-bands. Ses improvisations étaient brillantes mais un peu mécaniques et figée dans des plans pré-déterminés.

Pour prendre comme modèle et influence Art Tatum, il fallait être un virtuose, être véloce, avoir de la sureté et de la rapidité dans ses enchaînements. Ses principes harmoniques vont influencer Lester Young, Charlie Parker. Son jeu fut "stride" mais avec certaines innovations plus modernes tels des chromatismes et des substitutions dans les développements des grilles harmoniques. Ses innovations furent essentiellement harmoniques mais aussi sur le plan rythmique et mélodique. Il va enregistrer beaucoup de disque jusqu'en 1966.

 

ArtT.GIF   Centennial-Celebration-Art-Tatum-Cover-Art-Hi.jpg

Nat King Cole

Il fut le grand "crooner" du Jazz et connu du grand public pour son charisme vocal. Il fut connu pour être un novateur dans son jeu en trio, ce qui va le rendre célèbre. Le concept de trio avec le piano soliste était original à cette époque, car la préférence allait aux grandes formations. Il va trouver un système au piano pour accompagner son chant avec les accords, les basses harmoniques furent définies pour la contrebasse et un guitariste pour enrichir le jeu mélodique et harmonique. Ce trio donna à chacun un rôle très important, le propos étant de laisser de la place aux autres pour s'exprimer.

Ce concept de trio fut un choix orchestral pour les lieux intimes de bar et pubs de jazz et il va influencer beaucoup d'autres musiciens de jazz.  Nat King Cole va développer l'idée de "comping", il ne va pas jouer sur tous les temps comme en 'pompe", mais  avec des "block'chords dans un style "chearing". Il va  utiliser la main gauche avec des pédales d'harmonie. 

Il fut le premier chanteur noir à connaître le succès auprès d'un public blanc. Il pouvait interpréter beaucoup de styles différents mais avec une certaine économie et en finesse. Il fut un maître du swing, comme son trio n'avait pas de batterie, le trio devait faire swinguer la musique avec d'autres moyens. Oscar Moore sera son guitariste pendant longtemps. Ce trio va exister et tourner jusqu'en 1950. Il va connaître le racisme existant aux USA avec des agressions et autres pratiques discriminatoires. Il va aussi enregistrer avec de grands orchestres pour mettre en valeur sa voix et son jeu soliste.

 

nat-king-cole-22.jpeg        Nat_King_Cole_19.jpg

Jimmy Blanton

Il fut l'un des contre-bassistes les plus influants du modern jazz, mais dans sa jeunesse il fut un illustre inconnu et d'un jour à l'autre il va être découvert par Duke Ellington et devenir ce musicien technicien recherché par les meilleurs orchestres. 

Il avait le sens de la contre-basse par son approche technique en "pizzicato" et dans ses développements motiviques. Il fut ajouté à l'orchestre de Duke Ellington et il deviendra son bassiste attitré. Malgré son jeune âge et sa brève carrière (mort à 23 ans), il changea la manière dont la basse se perçevait dans le jazz. Il développa des plans en croches et doubles croches au contraire des "walking" en noires habituels, mais également il intégra des idées harmoniques et mélodiques jamais vues jusqu'àlors. Il fut un pionnier du be-bop pour la contre-basse soliste et de nombreux bassistes tels Ray Brown et Charlie Mingus vont le citer en référence. 

Duke Ellington sut mettre en valeur son jeu de contre-bassiste qui fut très audible. Il était un jeune homme frêle, mais il parvint à prouver que la contre-basse pouvait être un instrument soliste en improvisant avec un jeu très linéaire en référence; on peut citer "Jack the Bear". Quelques duos célèbres entre Ellington et Blanton furent enregistrés dont "Pitter Panther patter", de l'humour musical. Il va mourir jeune de tuberculose en 1942. 

jimmyblanton.jpg       JimmyBlanton-Bass-DukeEllington-Piano.jpg

La période moderne du Jazz

Le jazz va évoluer pour devenir plus mature, plus intellectuel et plus engagé socialement dans les années 40-50. La perception du Jazz va changé, le swing va connaître un certain retour aux sources, on va enregistré des ré-editions comme on en trouve actuellement. Le dixieland jazz va retrouver une certaine popularité en 1937 avec W.C. Handy. Le blues va se faire connaître et on va prétendre que celui-ci a inventé le jazz.. Jelly Roll Morton va aussi faire son retour et prétendre que le Jazz c'était lui et rien que lui. Ces rumeurs vont mettre aux goûts du jour ses compositions et beaucoup de ces disques vont faire des heureux; les nostalgiques du New-Orléans revival mugsy. Le rythme devint plus moderne. La polyphonie collective joyeuse, équilibrée  du dixieland voir du swing primitif  fait sa place à une homophonie réfléchie et écrite.

Les musiciens devinrent plus expérimentés techniquement et théoriquement que dans les années 20. On raconta beaucoup d'histoires entre les modernes et les anciens dans ces années de passage.

Le Be-Bop

Ce courant du Jazz représenta une révolution artistique, culturelle et musicale surtout pour le jazz, Il fut une cassure, une rupture dans l'évolution de la musique noire. Ceux qui ont remarqué ces révolutions musicales fréquentaient particulièrement les bars et les boîtes de jazz de New-York.

Ce style et courant du Jazz serait né dans cette ville, au "Minton's play house" dans la 52ème rue. Certains musiciens noirs en rupture avec le jazz orchestral avaient désiré créer un art musical libérés de la discipline du swing.

 

be-bop.jpg   mintons.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens