Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 12:35

Le contrepoint est l'art d'ajuster, de manipuler des mélodies les unes par rapport aux autres. Le contrepoint s'écrit et se définit de manière horizontale, l'homophonie et l'harmonie se définissent et se représentent de manière verticale. Le contrepoint se doit de suivre comme tout système musical de composition, certains fondements et principes afin d'en donner une clarté et une identité en temps que mode d'écriture musicale. En contrepoint, toutes les formes de gammes peuvent être utilisées ou combinées pour créer cet univers sonore, toute fois chaque culture et époque y apporte ses modalités et ses règles comme ses approches acoustiques et fonctionnelles. 

Quelques principes et règles de contrepoint

1. Toute forme de contrepoint se doit d'être diatonique

2. Il est préfèrable d'utiliser des consonnances que des dissonances

3. Le contrepoint se conçoit par l'utilisation de conjonctions principalement bien que des disjonctions soit également présentes pour la diversité et la créativité du contrepoint.

4. Il est préfèrable de commencer et de finir sur la même note; tel que la fondamentale et la quinte.

Le contrepoint de base

Il se conçoit comme une monodie ou une mélodie à une voix comme dans le "Grégorien". Il fut souvent composé de trois segments.

Chaque segment se compose de 5 à 10 notes. Les modes rythmiques médiévaux se composent de rondes principalement. On pouvait trouver à la fin de chaque segment une respiration; une pause ou encore avec un point d'orgue comme élément de fin. 

la sixte mineure fut le plus grand intervalle utilisé en contrepoint primitif. Elle se résolve souvent comme la tierce en sens contraire ou opposé. Pour la pratique, essayer de composer une monodie de 3 segments avec des consonnances et des conjonctions. Il est préférable de ne pas répéter deux fois la même note. Nous avons ce que on nomme différentes espèces de contrepoint, dont le contrepoint fleuri. la 1ère espèce est une combinaison de une note pour une note en combinaison. la deuxième espèce signifie une note pour deux notes en combinaison, la troisième espèce une note pour quatre notes en combinaison. La quatrième espèce utilise des retards, des anticipations mélodiques et rythmiques. tout en étant une contre quatre notes. 

Les mouvements entre les mélodies sont de quatre types en règle générale; par mouvement direct, par mouvement parallele, par mouvement oblique et par mouvement contraire, le dernier étant le plus utile est le plus intéressant pour combiner deux voix ensemble. 

Quelques modes et gammes

Les trois types de gammes majeures les plus employés sont; le lydien le plus brillant et dissonant, le Ionien le plus souple et le plus simple et le myxolydien le plus sérieux.

les modes mineurs; le dorien est le mode le plus médiéval et le plus ecclésiastique des modes modernes, il produit un son moyennageux et classique. Le mode éolien a le son le plus triste et le plus agréable pour l'oreille, voir le plus mélancolique, le phrygien produit un son original, sombre et dissonant, il est le son hispanique par excellence. Le super phrygien avec une tierce majeure est le plus sombre des modes mineurs, on le trouve dans le standard jazzy " la fiesta". Le locrien est le moins utilisé des modes modernes, il est plus difficile de composer et de combiner d'autres modes avec ce mode, mais tout est possible en composition. 

On peut composer du contrepoint qu'il soit moderne ou classique dans toutes sortes d'humeurs; comme celui, d'une innocence assassinée ou dans une humeur de légéreté contagieuse ou encore dans l'ironique et le grotesque comme le titre "le tapir sous le tapis sème la terreur" le laisse supposé ou dans une humeur sombre et mélancolique comme "the day ladydi die" pourrait le suggérer. 

Musica Ficta

En contrepoint, ce terme traduit les deux notes qui définissent les modes et gammes mineures (mélodique, harmonique, dorien, éolien, phrygien); le plus souvent la tierce et la septième.

Les notes de passages sont des notes non accentuées sur des temps faibles, ce sont des notes servant de lien entre des notes de structure ou de pivot.

1.Dans un accord parfait majeur, les notes ré ou fa sont des notes de passage simples; do-ré-mi-sol ou do-mi-fa-sol.

2.Des notes de passage peuvent être doublées si elles se chevauchent sur deux mesures comme une anticipation; do-mi-sol-do-ré/ré do-mi-sol.

3. Elles peuvent être des broderies ou une note auxilliaire d'ornementation; do--do

4. Elles peuvent être une suspension mélodique; sol-si-sol ré/ré do mi sol

5. Elles peuvent être encore des appogiatures; sur un temps faible do mi sol

Les Intervalles

L'Octave: il est fort, clair et pur. Il va bien pour donner de la certitude, de l'assurance

La Quinte: il est juste, fort mais moins conclusif (I-V) il est souvent utilisé en demi-cadence;

La Quarte: Il est juste, le plus décisif des intervalles, car on y entend une relation forte;

La tierce majeure: Il est fort et clair, mais plus passif et moins pur;

La sixte majeure: Il est fort mais passif, c'est un son clair et gai;

la tierce mineure: Le plus petit des disjonctions, des sauts; il est mélancolique, sombre et triste;

La sixte mineure: Il est le romantisme et la passion, mais fragile;

La seconde majeure: il est la conjonction, un outil qui donne aucune indication, ni triste, ni gai; il relie les notes entre elles, il est passif et sans risque;

la seconde mineure: Il est plus confus si on l'utilise trop; on perd l'esprit tonal;

La septième mineure: Il est énergique, dissonant et un peu sombre , voir énigmatique;

La septième majeure: Il est très dissonant, énergique, agressif; il témoigne d'une violence;

Le triton: Il peut être une quarte augmentée ou une quinte diminuée, mais dans les cas un intervalle énigmatique et étrange; diabolus in musica. En temps que quarte+, il est tranchant, aigu, et violent. En temps que quinte b, il est romantique, mais cette note ne suffit pas il lui faut une résolution à l'intérieur ou vers l'extérieur.

 

intervals chart

 

  Interval

Les mélodies d'introduction

Elles sont de trois types: une introduction...

1. Sur le 1er temps; cette forme est neutre et passe partout

2. L'anacrouse, la levée ou le "pick-up"; cette forme d'introduction se situe avant le premier temps, cela donne du dynamisme, de l'énergie à la mélodie, au thème.

3. Après le 1er temps, à contre temps ou après un silence, cela donne de l'incertitude, l'introduction perd de l'enérgie.

3 types de compositions:

1. En majeur une mélodie avec des consonnances et justes (quarte, quinte et octave) produit des thèmes gais, imposants, dynamique (hymne, marche).

2. En mineur une mélodie avec des consonances et dissonances produit des thèmes romantiques, tristes, mélancoliques, sombres (balade, climat, émotion).

3. Une mélodie avec que des dissonances (triton, seconde et septième) produit des thèmes énigmatiques, d'inquiétude, de suspence, de tragique, agressifs.

Composer un contrepoint en mineur

Il est nécessaire de savoir gérer la diversité des sixtes et septièmes degrés pour appéhender un contrepoint en mineur comme en majeur. La septième mineure et la sixte mineure se trouvent dans des mouvements mélodiques descendants. Avec la septième et la sixte majeure, la note qui les suivent doit être placée plus haut; elles servent à faire grimper la mélodie dans une tessiture plus aigüe.

La note qui précède la septième mineure peut être la sixte majeure ou l'octave par conjonction, mais la note qui suit la septième mineure doit être la sixte majeure ou mineure.

Pour la sixte majeure, la note qui la précède doit être un conjonction et la note qui la suit cela peut être un septième mineure ou majeure.

Pour la sixte mineure, tout est possible pour la note qui la précède à part le triton, elle peut être ascendante ou descendante, la note qui la suit doit être la quinte.

Pour arriver sur la septième majeure, toute note est possible soit au-dessus soit par dessous.  La note qui la précède peut être n'importe quelle note mais par mouvement ascendant.

Exercez-vous à écrire des mélodies qui sonnent juste à votre oreille en suivant ces règles et voyez par vous-même ce qui peut être utiliser comme intervalles pour ajuster et créer une mélodie et la combiner avec une deuxième suivant ces règles de composition. 

Le contrepoint moderne

 Il s'agit de composer avec des modes synthétiques par utilisation des tétracordes de base; ionien, dorien, phrygien, harmonique, éolien, myxolydien, lydien, diminué et augmenté et en utilisant des règles de contrepoint moderne avec des techniques diverses;

1. En inversion(miroir); si on utilise un sixte majeure ascendante pour une, alors on aura une sixte majeure descendante pour la seconde mélodie.

2. En retrograde; Commencer la seconde mélodie par la fin de la première.

3. En canonique; Faites commencer la seconde mélodie en retard de quelques temps ou mesures par rapport à la première, mais une octave plus bas ou utiliser d'autres intervalles.

Quelques gammes synthétiques

Il existe différentes gammes dites symétrique en musique dont celle dite par ton ; do-ré-mi-fa#-sol#-la#. Elle est  symétrique à cause de son mode d'intervalle similaire entre les degrès, celui d'un ton d'intervalle. Il ya que deux réservoirs de notes pour ce type de gamme, celle de do et celle de do dièse. Ces deux gammes contiennent toutes les notes possibles pour toutes les gammes par ton.

Pour les gammes diminuées, nous avons trois réservoires de notes pour la construction de ces gammes ; celle de do, celle de do# et celle de ré.

1. Do-ré-mib-fa-solb-lab-la-si-do

2. Do#-ré#-mi-fa#-sol-la-la#-do-do#

3.ré-mi-fa-sol-lab-sib-dob-réb-ré

La construction de gammes synthétiques avec des tétracordes de base majeur, mineur, phrygien, harmonique, augmenté et dimminué est un bon moyen pour inventer et pour trouver de nouvelles sonorités. Une règle importante;  il faut toujours un demi-ton entre les deux tétracordes.

les-tetracordes 2

Des exemples de gammes synthétiques

1. Ce modèle est une superposition d'un tétracorde lydien et un tétracorde majeur; do-ré-mi-fa#/sol-la-si-do. Cela donne un mode lydien.

2. Ici nous avons un tétracorde lydien et un tétracorde mineur: cela donne do-ré-mi-fa#/sol-la-sib-do. Le mode synthétique est celui de do lydien dominant ou gamme de Bartok.

3. Pour cet exemple nous avons un tétracorde lydien; do-ré-mi-fa#/et un tétracorde phrygien; sol-lab-sib-do. Cela donne un mode synthétique de do myxolydien 13b/11#.

4. En superposant un tétracorde lydien ; do-ré-mi-fa#/ et un tétracorde harmonique;sol-lab-si-do, on obtient un mode synthétique de do lydien 6b harmonique.

5. Un autre exemple un tétracorde majeur ;do-ré-mi-fa et un tétracorde lydien; solb-lab-si-do. Cela nous donne un mode synthétique de do locrien 9#13#.

6. Pour cet exemple, nous avons un tétracorde mineur;do-ré-mib-fa/ et un tétracorde lydien; solb-lab-si-do. On obtient un mode de do locrien 9 majeur.

7. Ici nous avons un tétracorde phrygien ; do-réb-mib-fa/ et un tétracorde lydien;solb-lab-si-do. On obtient un mode synthétique de Do locrien altéré

8. Pour cet exemple nous avons un tétracorde harmonique; do-réb-mi-fa/ et un tétracorde lydien; solb-lab-si-do. On a obtenu un mode synthétique de Do locrien 3majeur.

Le contrepoint moderne est le plus libre dans ses règles que le contrepoint classique. Il permet plus de fantaisies créatives au niveau des choix d'intervalles et des techniques comme la polymodalité et la polymétrique, mais l'essentiel est surtout dans le résultat, la sonorité. 

chordsheets

modes-decalage

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

razaka 26/11/2015 10:16

Bonjour,
je ne comprends pas pour le tempo, par exemple noire=110 moderato ca 56

fuzz59 26/11/2015 16:19

le tempo indique la vitesse d'exécution d'un exercice, d'un thème, d'une pièce de musique! 110 veut dire 110 noires dans une minute donc 60 secondes; un métronome permet de régler le tempo! 110 est un tempo moderato-presto, 56 est un tempo lent! lento ou largo!

razaka 23/11/2015 08:30

bonjour, c'est pour la première x que j'ai visité votre site et je suis très interessé

Notre collaboration franche

razaka 23/11/2015 08:31

Bonjour,

Merci pour notre votre collaboration

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens