Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 02:56

Dans la ville de Grenade au sud de l'Espagne, se trouve un magnifique château connu sous le nom de l'Alhambra. Ce monument représentatif du pouvoir des Maures sur la péninsule Ibérique il y a des siècles a inspiré de nombreux artistes dont une des plus belles pièces de la guitare classique espagnole, "Recuerdos de la Alhambra" de Francisco Tarregas. Cette pièce qui capture toute la beauté et la poésie de l'Alhambra est célèbre dans le répertoire de la guitare classique. Ce qui rend "Recuerdos" si difficile (mais aussi très beau) est la technique spécifique qui est nécessaire pour l'interpréter "le Tremolo"; la répétition rapide à la double croche d'une note unique sur plusieurs doigts.

Les mandolistes peuvent arriver à produire cet effet de jeu au plectre avec un picking rapide alterné, les violonistes par contre avec des mouvements rapides ascendants et descendants de l'archet. Mais les guitaristes classiques, comme les "fingerpickers", sans plectre et archet, doivent pincer la bonne note avec tous les doigts de la main droite dans un mouvement rapide. Il ne s'agit pas ici d'apprendre à maitriser cette pièce (recuerdos), mais à étudier des exercices et des plans pour arriver à maîtriser et éprouver la technique complexe du tremolo. 

Il y a trois aspects importants à considérer dans la technique du "tremolo" ; la précision, la vélocité et la consistance. Ces trois éléments sont interdépendants. Comme exemple, si on l'est précis, on produira plus facilement un son consistant, par contre si l'on cherche à jouer à toute vitesse en négligeant la précision, la consistance du trémolo en sera marquée. Interpréter avec précision, consistance et vélocité une pièce en trémolo peut être un challenge important. 

Tous les problèmes techniques que vous pourriez avoir tels que des excès de tension, des positions inappropriées des doigts, des ongles trop longs, crochus seront amplifiés par le tremolo. Si vous rencontrez des difficultés, ne vous découragez pas, soyez patients, si certains problèmes techniques ne peuvent être résolus consultez un professeur de guitare et prenez une approche équilibrée voir méthodique dans votre pratique de cette technique.

Plans de Tremolo:

Si vous arrivez à jouer des arpèges, vous arriverez aussi à produire du trémolo, parce que cette technique demande les mêmes doigtés et mécanismes de la main droite que des arpèges requièrent. L'exemple1 est un plan d'arpège similaire dans le doigté à celui d'un plan de trémolo classique. Exercez-vous sur celui-ci avant de passer aux plans de tremolo. Dans la notation classique, on utilise des lettres minuscules (p pour le pouce ,i pour l'index,m pour le majeur,a pour l'annulaire) pour représenter le doigté utilisé à la main droite. Certains disent qu'elles proviennent de la langue espagnole ; pulgar, indice, médio et anular. Pour la guitare classique, la technique du trémolo utilise un plan répétitif de quatre notes similaires sur le doigté p,i,m et a (comme dans le plan d'arpège de l'exemple1). Le pouce produit une  basse sur le 1er temps et les doigts remplissent le reste de la pulsation en double croches sur les cordes aigües. Travailler l'exemple2 et les deux suivants lentement et avec un "pizzicato"( la vélocité et la vitesse seront un challenge pour plus tard). 

tremolo1

l'exemple3 est un plan typique de trémolo utilisé par les guitaristes de flamenco. Le plan se construit autour d'une séquence rythmique en quintolet avec un doigté particulier (p,i,m,a,i) à la différence du plan classique sur quatre notes. 

Ce plan est intéressant à plus d'un titre parce qu'il n'a pas de subdivision rythmique égale que l'auditeur puisse percevoir (l'oreille ne peut aisemment diviser en cinq qu'en quatre temps). Il y a un troisième plan de trémolo possible sur une séquence en sextolet comme dans l'exemple4. Travaillez-le dans un mouvement d'aller et retour sur le doigté;p,i,m,a,m et i avec toujours un effet staccato sur chaque note (le point au-dessus).

tremolo2.png

Il y a un certain nombre d'excellents exercices pour vous aider à développer la technique du trémolo. Nous allons nous focaliser sur deux de ceux-ci; son développement par des accélérations et diminutions de la vitesse et la pratique rythmique en note pointée. Mais avant toute chose, il faut se familiariser avec un outil utile ; le métronome. 

tremolo3

Trouver vos repères, votre référence de base:

Le métronome est un outil vital pour travailler votre technique-le trémolo en particulier et la musique en général.

Le métronome existe dans bien des formes et des tailles, allant de l'outil internet gratuit à télécharger ou le software PDA numérique jusqu'à des appareils multifonctions plus élaborés qui ne font pas que marquer le temps, mais ils indiquent aussi les accentuations, les métriques composées, génèrent des tons d'accordage, donnent l'heure, la date et l'humidité ambiante, avertissent par des petites lumières du temps fort, et ils pourraient jouer de la guitare pour vous (très drole). Tous les exemples présentés ici seront plus efficaces avec un métronome. Pour augmenter votre tempo, votre vélocité, il est possible d'utiliser le métronome pour situer une base de repères. Chercher un tempo sur lequel vous pouvez exercer l'exemple 5 sans trop de difficulté. Commencer par le travailler à un tempo lent de 70 noires par minute ou encore moins s'il le faut. Pendant que vous jouez quatre notes par temps, écoutez attentivement afin que chaque note sonne de manière claire et égale, avec la même attaque, volume et qualité de sonorité. La sonorité de votre pouce peut se faire remarquer comme celle d'un pouce endolori, mais essayer de le rendre égal aux autres doigts. Cela aide d'avoir une attention donnée aux bouts des doigts de la main droite quand ils sont au contact des cordes. Lorsque que vous vous sentez confortable avec le tempo initial de 70 noires par minute, augmentez-le un peu de quelques pulsations.

Essayez le plan de trémolo à nouveau en étant attentif au confort de jeu et à la consistance du son. Sont-ils semblables à ce que vous avez obtenu avant? Si c'est le cas augmentez encore un peu le tempo et refaites les exemples vus. Recommencez l'opération jusqu'à ce que la sonorité commence à être imparfaite et inégale. Observez le tempo; il sera votre ligne de repères. Voyez-le comme une limite temporaire sur laquelle travailler et à dépasser pour progresser. Pour la suite, examinons deux puissants outils pratiques pour vous permettre de faire progresser votre technique. 

Exercices de trémolo

Pratiquer des changements de vitesse et des accélerations peut être un moyen efficace pour améliorer la vélocité du Trémolo. Ce principe s'explique comme une alternance entre des groupes de 4 notes joués à des tempos lents puis suivis ou précédés par des tempos plus rapides. 

tremolo4.png

Travaillez les exemples 6 et 7 en pizzicato ou staccato en commencant à un tempo lent et tranquille. Ces exemples sont deux bons exercices basiques d'alternance de vitesse. Si vous en cherchez d'autres, il existe des recueils de musiciens sur le sujet, comme celui d'un certain Scott Tennant" pumping nylon" dont un chapitre important est consacré à la technique du trémolo. 

tremolo5.png

L'exercice suivant consiste à travailler des plans de trémolo sur des points extrêmes de rythme et de volume, ce que certains musiciens nomment comme "dotted-rythm practice", des plans rythmiques en notes pointées.

A la place de pratiquer les notes de manière égale, il faut au contraire pratiquer le trémolo par un mode rythmique "court -long" ou long-court". ( Dites humpty dumpty de manière répétitive, c'est le rythme en question). Commencez l'exemple8 de manière fortissimo, ensuite recommencez l'exemple à un autre extrême très doucement. Il est crucial que vous vous fassiez violence pour le pratiquer aussi lentement que possible afin de le faire correctement. Ensuite inversez le plan rythmique en "court-long" comme dans l'exemple9. Commencez fortissimo à nouveau pour ensuite travaillez très doucement comme précedemment. Après avoir travaillez les plans aux deux extrêmes, retournez aux rythmes et tempos "normaux" et re-travaillez votre trémolo. Est-ce que vous ne remarquez pas quelque chose? on devrait observer que les plans se jouent plus facilement et que la sonorité obtenue soit plus consistante. 

 

tremolo6

Pratiquer lentement vers la vélocité:

Souvenez-vous de la fable le lièvre et la tortue! Cette comptine fort philosophique met l'emphase sur la valeur de la patience et de la perséverance, sur un progrès progressif et méthodique particulièrement dans le cas de l'apprentissage du trémolo. C'est une technique exigeante, il n' y a pas de doute la-dessus. Comme il n'y a pas de substitut aux conseils d'un bon professeur, pratiquer des exercices tels que des rythmiques en note pointées, et des changements de vitesse (accélération et diminution) est utile pour progresser sur le long terme sur votre technique du trémolo. Jusqu'à quelle vitesse doit-on aller? Il sera utile de se donner une limite de vitesse environ jusqu'à 120 bpm. Si vous vous attaquez à "recuerdos de la Alhambra" ou choississez d'incorporez le trémolo dans votre bagage technique et vos compositions, souvenez-vous de ces trois principes; la précision, la consistance et la vélocité. Soyez patient et appréciez les découvertes que vous ferez par sa pratique. Bon courage et plaisir!

 

chordsheets

francisco-tarregas-recuerdos.jpg  tarrega-francisco.jpg

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PH 12/03/2013 22:59


J'écoutai tranquillement Charlie Christian en buvant un verre de Bordeaux en regardant la neige tomber, quand, errant sur Google Image à la recherche de Christian, je tombe sur votre blog. A
première vue l'article sur l'histoire de la guitare ne m'a pas passioné, mais en lisant le reste du blog, vous avez fini dans mes favori ! (par contre j'ai mis 5 minutes pour trouver où laisser
un commentaire).


Pour la technique du tremolo, étant passioné de Jazz Manouche, mais me m'étant depuis peu mis au flamenco, j'avoue que ce n'est pas évident de ne pas perdre le fil. Tout est dit ici : "la
précision, la vélocité et la consistance". A mon avis la vélocité est à placer en dernier. La difficulté étant la régularité et éviter des "dead notes". Après dans Recuerdos, c'est un tremolo à
trois sons et non à quatre comme c'est le cas traditionnelment en flamenco je crois (ma culture du flamenco étant récente). Donc a, m, i et non le traditionel i, a, m, i.


Bref juste, un petit commentaire en passant, je continue ma lecture en sirotant mon verre.


 

fuzz59 13/03/2013 05:53



L'article sur l'histoire de la guitare a comme but plutôt de mettre l'accent sur les moments clés de son évolution que son histoire à proprement parlé. Néanmoins Merci pour le commentaire.



Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens