Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 12:35

Au XVI ème et au XVII ème siècle, la condition sociale et professionnelle des musiciens fut difficile et très élitique, ce qui influença les démarches de mains artistes pour donner sens à leur travail donc leurs œuvres et à leur écriture musicale. L'écriture musicale fut l'apanage de certains érudits et privilégiés de la société baroque.

 

Les elites artistiques de la société baroque

Georg Haendel comme J.S.Bach et d'autres avaient trouvé une démarche afin de pouvoir exercer leur profession dans des conditions aisées, celles de recycler les compositions anciennes et de faire de la parodie et du plagiat d'autres artistes.

Une combinaison d'éléments qui renvoie à un concept éthique précis. Celui de considérer la démarche non comme un vol du travail d'autrui en l'absence de droit d'auteur, mais plutôt une volonté de continuer l'œuvre, voire le travail d'un artiste, d'y apporter quelque chose de nouveau, de positif, un nouveau discours musical.

Le choix d'un ou plusieurs éléments motiviques fut important dans le propos de produire un climat esthétique approprié.

La parodie dans l'écriture baroque fut un changement modéré d'orientation musical d'un texte, il y eu plusieurs procédés de parodie, on parle alors d'emprunt, de citation, de développement ou de variation.

Une autre manière de concevoir la parodie fut dans l'utilisation d'un matériel thématique mélodique ou rythmique que l'on adapta à d'autres climats musicaux. Cette méthode ancienne heurte la morale contemporaine dans la notion de propriété intellectuelle et de ce fait on se mettra à faire des procès à celui ou ceux qui volèrent ou parodièrent des œuvres d'artistes.

 

340px-OpernhausAmZwingerAufführung

 

Corelli était un compositeur que Haendel aimait parodier ou emprunter les idées. Plusieurs compositions font un usage commun d'éléments, de formules et de traits motiviques chez Haendel ou Bach, et même chez Corelli également. C'est un matériel qui exprime des traits émotionnels symboliques.

Un exemple des motets et des airs héroïques à caractère belliqueux chez Haendel, ici ces airs furent écrits avec une structure similaire dans la tonalité de ré majeur, à cause de l'instrumentation définie par des trompettes qui se complaisait assez bien dans cette tonalité.

C'est un élément sémantique de l'écriture baroque, car cette tonalité s'utilisa également par choix culturel pour la voix et le climat musical aérien des oeuvres baroques. Pour Haendel, il fut concevable comme principe d'écriture d'utiliser un même motif pour un climat, pour une action, pour une atmosphère particulière liturgique quand celui-ci est efficace et intéressant dans son effet de réception. La trompette était appréciée comme élément soliste thématique.

 

Style art background. Shot in studio.       bach-analyse.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by mike - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens