Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 12:27

Il existe de multiples techniques d'accompagnement pour le jeu subtil et varié de la guitare acoustique, aussi bien en classique que pour le folk ou le blues qui prennent des appellations anglophones comme "finger picking" ou "flat picking", dans les genres musicaux actuels ou voir plus anciens.

Ces techniques prennent plus d'importance dans leurs développements à la main droite qu'à la main gauche.

Pour le "finger picking", qui consiste à n'utiliser que les doigts, au contraire du "flat picking", qui prévoit l'utilisation d'un plectre, il est important de suivre 4 principes de base :

  • Soit le placement de l'ensemble main-poignet.

  • Soit l'angle d'attaque des doigts sur les cordes.

  • Soit l'action des doigts sur les cordes.

  • Soit, pour conclure, l'organisation du jeu des cordes entre le pouce et les 3 doigts utilisés, l'index, le majeur et l'annulaire.

Ces 4 principes sont nécessaires pour un développement méthodique de la main droite dans tous les styles où le finger picking se trouve mis en évidence mais aussi de manière général, comme le classique, le blues, la musique celtique, le country, et encore, les musiques latines comme la solea, le tango, la buliera, le pasodoble, ainsi que la bossa nova, etc.

Le "finger picking" permet un accompagnement plus performant que d'autres techniques d'accompagnement en "strumming et flat picking". Pour vous en convaincre, écoutez des musiciens comme Emmanuel Tommy, ou encore Jorma Kaukonen, voire Paul Simon et Ben Harper. Les exemples ne manquent pas.

Le "flat picking" développe des principes différents, selon le fait que le plectre agit sur les cordes à la différence des doigts. Cette technique d'accom-pagnement et de jeu technique permet de varier de manière intéressante l'intonation dans les attaques des cordes, donc de nuancer le jeu guitaristique.

Malgré tout, cette technique impose certains principes, comme l'aller et retour entre les temps forts et les temps faibles rythmiques, et également dans les changements de cordes, vers le bas, si le flux mélodique va vers des cordes graves vers les aiguës, et vers le haut lors du cas contraire.

La texture du plectre agit sur le timbre et l'accentuation dans le jeu du guitariste; si le plectre est mou et en plastique, le jeu sera moins puissant et posé que si le plectre est plus dure, soit en métal ou en plastique, voire en pierre, ce qui donnera plus de volume et de dynamisme au jeu du guitariste.

De grands guitaristes comme Neil Young, Django Reinhardt, ou encore, Bob Dylan, ont affiné ce style de jeu jusqu'à la perfection. écoutez-les et jugez-en vous-même. Bon travail!

 

Fête de la musique exercices classiques 

 

alternating blues

Partager cet article

Repost 0
Published by mike - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens