Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 07:35

La mémorisation est et à toujours été un des éléments importants de la réussite d'une perfor-mance musicale voir théâtrale certes, que ce soit en scène ou en studio et elle est aussi la plus difficile à théoriser et à enseigner à des élèves. Cependant il y a quelques astuces comme de bons conseils à garder à l'esprit quand on s'attelle et mémorise une pièce instrumentale comme une chanson voir une pièce instrumentale longue et complexe. Il faut mettre à profit dans son travail pratique, la faculté de mémorisation photographique de notre subconscient , de ce qu'il peut programmer et afficher positivement. 

Se concentrer sur de petites sections (micropracticing)

Le terme de "micro-practicing"  est employé par certains pédagogues et musiciens pour décrire une pratique consistant en travailler de manière répétitive de petites unités motiviques, théma-tiques, rythmiques, stylistiques de stucture musicale (riffs, bridges, thèmes instrumentaux, motifs, ritournelles, mesures etc.). Familiarisez-vous avec chaque note et chaque diagramme d'intervalles de votre instrument qu'il soit harmonique ou mélodique voir les deux, mais dans tous les cas, il est nécessaire de travailler à mémoriser qu'une mesure à la fois d'une pièce, d'un plan etc. C'est seulement après que l'on se sent confortable avec la première mesure que vous pourrez attaquer la suivante et ensuite travailler les deux mesures ensemble, puis les trois etc. Il vous faut mettre en place le travail théorique et pratique de cette manière et ceci jusqu'à la fin du solo, du thème, de la pièce instrumentale. En utilisant cette approche vous découvrirez avec plus de plaisir que vous connaissez la pièce sous tous ces aspects.

Vous distraire tout en apprenant (externe noise)

Bien que cela puisse sembler étrange voir paradoxal, essayez malgré tout de trouver d'autres façons de vous occuper tout en pratiquant un morceau. Cela est un bon outil pour favoriser la mémorisation. Lorsque vous interprétez quelque chose de manière répétivive sur votre instru-ment, cela devient une mémoire musculaire, vos doigts l'apprennent  si bien que vous n'avez plus besoin d'y penser pour l'interpréter.

Quand on apprend, un riff, une chanson ou un solo, il est bénéfique de s'asseoir seul en privé et se concentrer plus particulièrement sur les notes et les harmonies. Quand vous travaillerez à mémoriser un élément d'une pièce de musique, il sera profitable voir utile de focaliser son attention sur la TV ou autre chose pendant que l'on travaillera des petites sections de la pièce ou de la chanson. Cela semblera étrange pour beaucoup de musiciens, mais essayez tout au moins. Quand viendra le temps d'interpréter la pièce en public, vous serez habitué à toutes sortes de distractions et ainsi de pouvoir jouer une pièce par la mémoire intuitive musculaire des doigts et du subconscient.

Relier les points (focus on shapes)

Les musiciens de cordes ont un sens auquel les autres musiciens n'ont pas accès ; la géométrie. Prettez une attention quotidienne aux formes et aux motifs créés par les mélodies et les accords, car ceci  peut être un excellent outil de mémorisation. Beaucoup de guitaristes ne savent pas lire la musique, mais ils peuvent apprendre des pièces en mémorisant les formes mélodiques et les plans des accords concernant une chanson ou un solo. Pensez aux formes et aux plans que vous créez quand vous passez d'un accord à un autre dans une grille ou d'une note à une autre dans un thème. Finalement faire de la musique et jouer du piano ou de la guitare devient comme un grand jeu, celui de " connect the dots/ relier les points".

chordsheets

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens