Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 14:03

Si vous vous décidez à commencer votre apprentissage de la guitare, ces quelques conseils sur les principes de base pourraient vous être utile; notamment comment tenir confortablement votre instrument, facilement construire et permuter avec des accords ou encore pimenter votre jeu par du picking monodique. Il sera intéressant d'apprendre à jouer également quelques pièces faciles afin de rendre la musique vivante sous vos doigts d'explorateurs. Prenez votre guitare et commencons!

Tenez bon! 

La position standard assise pour un guitariste dépend de son style de jeu. Si vous êtes plutôt classique votre guitare se tiendra sur votre jambe gauche légèrement inclinée vers l'intérieur de votre cuisse, par contre si vous êtes plutôt folkeux ou jazz la guitare reposera sur votre jambe droite avec un reposoir dans les deux cas pour surélever votre jambe d'appui de l'instrument afin que votre dos ne penche pas vers l'avant et pour que la guitare soit bien bloqué par votre corps sans mobilité. Ces détails sont importants pour bien progresser dans le jeu guitaristique.

Votre bras droit peut couvrir la partie basse de la guitare avec sa caisse bien assortie dans le creux de votre bras. Cette position devra permettre à votre main droite de rester en suspension quelque part entre le chevalet et la rosace ou juste au dessus de la rosace lorsque vous pratiquez du balayage (strumming) ou du "picking" mais soyez attentif a ce que votre poignet soit dans un angle perpendiculaire aux cordes et non dans le prolongement du bras. Si vous envisagez de vous tenir debout, il vous faudra installer un bouton de fixation sur le devant du corps de la guitare pour la sangle afin de garder l'instrument centrer sur votre corps et de pouvoir jouer avec stabilité. 

Pour votre main gauche, garder votre pouce bien coller derrière le manche afin de produire un effet" pince" avec vos doigts sur la touche; il ne s'agit pas d'être le plus confortable mais d'être le plus efficace possible. Eviter que le pouce dépasse et glisse du manche et touche les cordes graves ce qui va être génant pour la sonorité des accords. Soyez attentif avec le positionnement de vos doigts sur la touche, ils doivent se positionner en "pointe" de manière directe et non de manière inclinée ce qui va empêcher certaines cordes de sonner lors de jeu en picking (très frustrant) ou d'accompagnement en balayage et de jeu en "block chords". Mais parfois il peut être utile d'étouffer voir de bloquer certaines cordes pour des accords dans des accompagnements spécifiques(funk, pompe jazzy, power chords). 

position des doigts           

 

Tenir le plectre(pick)

Il y a plusieurs manières pour tenir et se servir d'un plectre ou "pick". Voici la manière commune que vous pouvez adapter à votre convenance pour votre confort de jeu au fur à mesure de votre progression. 

Commencer par recroqueviller librement vos quatre doigts ensemble comme si vous teniez un petit manche à balai (métaphorique). Placer la partie large du pick contre la première phalange de votre index, ensuite descendre votre pouce sur le pick de manière à placer votre pouce dans une position confortable de l'autre côté de l'index. Si vous maintenez vos doigts fermement de cette manière en groupe sans forcer derrière le pouce et l'index, ils ne devraient pas géner votre balayage ou votre jeu en flatpicking. Laissez dépasser qu'un peu du plectre et non de trop car cela va géner vos attaques des cordes en aller et retour. 

L'épaisseur ou le"gauge" d'un plectre que vous allez utiliser va influencer votre sonorité et la manière de vous le tenez va influencer votre technique de balayage (strumming) sur les cordes que ce soit en "downstrokes" (attaque descendante "vers le sol") ou en "upstrokes" (attaque ascendante "vers le plafond"). 

Commencez par utiliser un pick standard de "medium gauge" (mi-dur 60mm), tenez-le avec modération mais juste assez pour qu'il ne glisse pas de vos doigts, mais suffisament lâche pour votre autre main puisse faire remuer le bout du plectre dans les deux sens en avant et en arrière. 

 Standard Pickposition du plectre  

Trois conseils pour obtenir des accords "propres" de sonorité

La première fois que l'on cherche à jouer des accords, souvent ils ne sonnent pas vraiment. La plupart du temps on obtient qu'une ou deux cordes qui sonnent et le reste produit un son futile d'un "pick" qui agit contre les cordes sans donner aucun son. On peut dire que cela est normal au début de l'apprentissage de la guitare. Le problème du manque de son quand cela se produit est issu de votre main gauche (fretting hand). Analysons quelque uns de ces problèmes habituels. Essayer de plaquer l'accord de Ré (D) en deuxième position voir l'exemple1 et si le son n'est pas clair et brillant, utilisez ce qui suit pour y remédier. 

Example-01.png

Les doigts sont inclinés: quand on plaque un accord, vos doigts doivent rester en position dite "en pointe" c'est à dire le plus droit possible face à la touche sans inclinaison, avec vos deux articulations formant une boîte dont la touche est le quatrième côté. Vérifier votre annulaire en particulier; sur un accord de D, il aura tendance à s'incliner à l'articulation ce qui veut dire qu'il va étouffer la chanterelle de Mi, même si vous avez les autres doigts en bonne position. Il vous faudra travailler à donner à votre annulaire en angle différent donc en "pointe". Les doigts doivent aussi être paralleles aux barrettes, ils doivent éviter de pencher vers la gauche ou la droite comme beaucoup de guitaristes font.

Trop loin de la barrette: Placer votre index en seconde position veut vraiment dire de placer ce doigt entre la première et la seconde barrette. Mais vous n'allez pas placer l'index sur la corde exactement sur la seconde barrette, ni trop loin en arrière de la première barrette également. La position idéale est aux trois-quarts de la distance en direction de la seconde barrette. C'est une zone de perfection pour la pression des cordes , mais Il y aura assuremment des variations de placement des doigts en fonction des accords comme avec celui de D où plusieurs doigts (différentes cordes)vont occuper la deuxième position. 

La bonne pression, ni trop ni pas assez: Ce problème technique est délicat. Vous n'avez pas besoin de donner une forte pression sur les cordes pour produire un son adéquat et en fait vous pouvez produire beaucoup de tension et de douleurs inutiles en cherchant à appuyer trop fortement sur la touche et les cordes par manque de concentration ou sous l'effet du stress. Vous avez surtout besoin que l'effort de pression soit répartit de manière égale sur tous vos doigts dans l'accord et dans l'exécution d'un morçeau. Si des problèmes de sonorité apparaissent et si vous avez déjà vérifier pour des doigts en inclinaison (mutting) tout comme leur position en rapport à la barrette, vous allez devoir vérifier la pression adoptée pour chaque corde par vos doigts de la main gauche.

Apprenez à facilement passer d'un accord à un autre

Lorsqu'on passe d'un accord à un autre comme ceux de La (A) et Ré (D), il est possible voir conseiller d'avoir un doigt "pivot" comme l'index que vous allez tenir en place pendant que les autres doigts changent de position autour de ce doigt pivot. Nous avons presque une situation similaire quand on passe de La(A) à Mi (E), presque mais pas tout à fait. Cette fois-ci, l'index reste sur la troisième corde pour les deux accords, mais il ne reste pas sur la même case. Essayer cette décomposition étapes par étapes pour passer de Mi et La.

Example-1-copie-1.png

- Soulevez le deuxième et le troisième doigt pendant que l'index demeure en place sur la troisième corde. 

- Ensuite faites glisser votre index de la deuxième case sur la première case. 

- Poser votre majeur sur la deuxième case de la quatrème corde et votre annulaire sur la deuxième case de la cinquième corde.

Pour passer de A de retour vers E, renverser le processus des doigtés. 

- Le doigté pour l'accord de A consiste de soulever le 2ème et 3ème doigts tout en gardant l'index en position.

- Glisser l'index de la deuxième case vers la première case en Sol dièse.

- Placer votre 2ème et 3ème doigts sur la deuxième case de la 4ème et 5 ème corde pour compléter l'accord de E(Mi). 

Interpréter le traditionnel "Darling Corey" 

Essayer de placer et d'articuler vos deux mains sur un accord de G (Voir les schémas d'accords sur la partition ci-dessous). C'est le premier accord que vous allez apprendre par cette méthode de travail. Dans ce diagram-

me la première note harmonique a être entendue n'est pas une note ouverte ou une corde à vide. 

Ceci dit quand vous allez plaqué cet accord, placer en premier la corde la plus grave du diagramme-placer votre annulaire à la troisième case sur la sixième corde, ensuite poser le majeur en Si et pour terminer votre petit doigt sur la corde aigüe en Sol. Il peut être difficile voir délicat de positionner les doigts ainsi, mais le faire un doigt l'un après l'autre peut être une solution pour le début. Il y a un autre doigté possible certes; i-m-a, mais cela est plus difficile à cause de l'écartement entre les doigts. 

g-major-chord01.gif

Un "easy-play" of Darling Corey

En 1927, Dock Boggs a enregistré un morçeau qui l'a appelé "Country Blues" avec un accompagnement de banjo à 5 cordes des Appalaches, une performance qui avait été intégrée dans un album référence "Anthology of american folk music" édité par Harry Smith. Il a été enregistré de nombreuses fois par la suite sous le nom de "Darling Corey". Voici ci-dessous une version simple sur deux accords, A(la) et G(sol), ce qui va permettre de travailler avec répétition le passage entre deux diagrammes d'accord. Utiliser un balayage en "flatpicking" avec un mouvement ascendant sur le deuxième et quatrième temps. 

Darling-Corey.png

Des plans basiques de country music

Voici votre premier plan "basse-accord" de "strumming" en balayage. Ce n'est pas plus différent que de faire quatre simples attaques descendantes en 4/4, excepté que le premier "strum" se fait sur une note de basse unique en l'occurence la fondamentale de l'accord. 

La fondamentale d'un accord de Sol est G. Il y a un Sol une octave au-dessous de la troisième corde à vide, sur la sixième corde à la troisième case. Nous avons déjà placé et joué cette note sur le diagramme de l'accord de Sol en deuxième position. Dans l'exemple2 ci-dessous, essayer de l'utiliser dans un plan "basse-accord" en G; commencer avec une attaque sur la basse de Sol grave et ensuite faites trois balayages sur le reste des cordes.

Tout va bien! donc on va pouvoir continuer avec l'accord de C(Do). La fondamentale d'un accord de C est Do. Le premier Do que l'on apprend se trouve sur la deuxième corde en première position, en voici un autre plus grave sur la 5ème corde à la 3ème case. Nous avons déjà plaqué et joué cette note dans le diagramme de C. Il est notifié sous la portée sur la première petite ligne d'extension. Ces deux notes sont distantes d'une octave d'intervalle. Si vous les jouez ou les chanter vous constaterez qu'elles sont de timbre similaires. 

Pour accomplir un balayage (strum)basse-accord synchronisé; attaquer la basse de C sur le premier temps et sur les 3 temps suivants, faites un balayage sur 5 cordes comme l'expose l'exemple1. Ensuite essayer de passer d'un accord de G à l'accord de C suivant l'exemple3 avec de la continuité sans la moindre hésitation.

Examples-1-3--3-.png

Des accords de septième

Un accord de G7, comme vous pouvez le deviner, est très proche de la triade G. Le doigté pour cet accord utilise deux doigts similaires à la triade de Sol à la même position- ce qui change est la corde aigüe; le petit doigt à la troisième case en Sol va se déplacer par l'index sur la première case en Fa. 

Dans sa forme géométrique, un accord de G7 ressemble quelque peu à une triade élargie de C. Vous pouvez utiliser une astuce afin de changer de façon plus efficace entre les deux accords; en bougeant que le majeur et l'annulaire de l'accord de G7 ou de C tout en gardant l'index en pivot. Travailler aussi à changer le doigté complet à trois doigts dans le passage entre les deux accords, ensuite exercez-vous un instant à passer de C à G7 avec un simple "strumming" comme indiqué dans l'exemple1. Ce serait une bonne idée de s'exercer également à passer de l'accord de G à celui de G7. Dans l'exemple2 il s'agit de s'exercer donc à enlever le petit doigt et à passer l'index en Fa dans les mesures trois et quatre. Ce n'est pas si facile que cela; Prenez garde à bien garder le poignet cambré pendant le passage entre les deux accords. 

Method-7th-Chords-Ex.-1-2.jpg

Apprenez à interpréter "Scarborough Fair" 

Cette mélodie "Scarborough Fair" existe depuis des siècles, mais elle fut popularisée par Paul Simon et Art Garfunkel dans les sixties par un arrangement maintes fois entendu. Même sans les difficiles parties de guitare que Paul Simon à composer, cet air reste un challenge pour tout musicien car il intègre de nombreux et divers changements d'accords; ainsi on ne reste jamais longtemps sur un même accord. 

Il ne peut être contesté le fait qu'il soit un bon exemple pour exercer les capacités d'un guitariste débutant à passer d'un accord majeur à un accord mineur et vice-versa et cela reste bien sûr une belle mélodie à écouter et à interpréter. Donc la voici ci-dessous, cet air est en 3/4 de métrique et l'accompagnement basse-accord ci-dessus est celui à utiliser sur la progression harmonique Mi mineur et La mineur en otant le quatrième temps certes. Bon travail!! soyez patient et imaginatif.

Scarborough-Fair.png

La Basse Alternée

Dans un chapitre précédent, nous avons étudié des plans "country" en décomposant la mesure avec une basse sur le premier temps et pour ensuite attaquer sur plusieurs cordes pour les trois temps restants, donc "Bass and chords style" (ou sur deux temps dans le cas d'une valse country). Maintenant nous allons y ajouter une autre note de basse sur le troisième temps en remplaçant le "strumming" pour créer un accompagnement en basse alternée de style "Bluegrass-country". 

Commençons avec un diagramme familier de l'accord de ré(D). Dès à présent notre règle de base sera:  pour la seconde basse du pattern sur le 3ème temps, monter vers la corde suivante donc qui précède la basse du premier temps, cette nouvelle basse est comme on le voit la quinte de l'accord. Ainsi donc pour un accord de D en deuxième position, nous allons jouer la troisième corde à la 2ème case, donc un La comme présenté dans l'exemple 1 ci-dessous. La technique utilisée est celle d'un découpage rythmique simple en attaques descendantes régulières. Pour l'accord de La, nous allons suivre la règle de base; monter pour la 2ème basse vers la corde suivante; plaquer la note Mi ou la quatrième corde à la 2ème case. Cela sonnera comme l'exemple 2. Maintenant notre plan sera d'une basse sur le 1er temps suivit d'un balayage sur les 3 cordes aigües puis d'une basse plus haute sur le troisième temps suivit encore d'un balayage sur les 3 cordes aigües. 

Simple et efficace!! bon travail

Examples-1-2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yves 06/02/2014 11:59


La position des doigts est très importante et c'est bien de prendre les bonnes habitudes dès les premières séances. Merci beaucoup pour cet article.

fuzz59 12/03/2014 21:09



bien sûr absolument c'est même essentiel à une bonne progression de l'apprentissage de la guitare



Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens