Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 01:12

Comment créer des mélodies originales et accompagner vos chansons avec des plans et des "riffs" mélodiques? Un sujet difficile pour bien des musiciens. Est-ce si compliqué? 

Pour commencer, un exemple ; la chanson "Satellite" du Dave Matthews band débute par une ligne mélodique facilement mémorisable pour l'oreille; C'est le riff et l'accompagnement vocal-il s'agit du fil conducteur qui lie tous les éléments de la chanson. Des riffs mélodiques comme celui-ci sont distincts et accrocheurs, mais ils sont différents de "riffs" harmoniques (en accords), dont j'ai traité le sujet dans un article précédent, parce qu'ils utilisent uniquement des" single-notes"(des notes) pour construire la séquence et souvent l'accompagnement d'une chanson. Quand on entend un passage mélodique comme celui-ci(Satellite), on peut être intimidé par le grand nombre de notes qui le compose; ceci dit comment créez des lignes mélodiques agréables toutefois complexes à partir de rien voir peu d'éléments? La plupart des grands "riffs" mélodiques comme " Day Tripper" "Moby Dick" ou "exodus"ont une idée simple derrière leur conception. Quand on les analyse, on remarque que le compositeur adopte souvent un petit élement musical comme base, puis il le développe en d'autres éléments pour ensuite les mettre en place-on se rend compte ainsi qu'ils deviennent plus faciles à gérer. 

Dans cet article, nous allons créer des riffs à partir de petits éléments rythmiques et mélodiques, comme ceux utilisés par Dave Matthews dans une de ces chansons les plus connues. 

Un "riff" statique pour une mélodie active:

Pour une première approche, nous allons commencer par chercher une petite idée-un fragment court-et l'adapter pour qu'il fonctionne sur une progression harmonique pour ensuite le développer pour qu'il devienne un accompagnement complet pour une chanson. Il n' y a pas besoin de commencer avec une série d'éléments.

Par exemple, venir avec une idée courte comme dans l'exemple1. Nous allons oeuvrer dans la tonalité de Ré (D) dans ces exemples, expérimentons à développer cette courte séquence sur toute une mesure avec de la répétition comme le montre l'exemple2. Cela ne sonne pas encore suffisamment, mais nous avons essen-tiellement construit le "riff" jusqu'ici. Ce qu'il reste à faire, c'est d'appliquer ce motif sur une progression d'accords ou sur une chanson complète.

Travaillons à présent sur une progression harmonique G-D-A-D dans la tonalité de Ré(D). Pour produire un développement satisfaisant sur les changements d'accords, il va falloir ajuster le riff sur la note pivot de celui-ci; le Fa dièse constant sur le 1er, 3ème et 4ème temps. Mais cette note va créer un petit conflit avec les accords de A et de G. Sur l'accord de Sol, il sera nécessaire de passer du Fa dièse au Sol comme le montre l'exemple 3, et sur l'accord de La(A), il sera préférable de descendre du Fa dièse au Mi(E) comme le montre l'exemple 4. Voyez comme chaque fragment du riff se juxtapose mieux par le fait d'avoir substituer une note pivot légère-ment dissonante avec une note de structure harmonique (la fondamentale pour G et la quinte pour A) pour que cela sonne mieux sur la grille harmonique et donner au riff plus de consistance. Une fois que vous enchaînez ces idées ensemble pour qu'elles s'adaptent à la progression d'accords vous obtenez un riff à part entière comme l'expose l'exemple5.

Ce dernier exemple montre le fruit de ce labeur. Si cela sonne familier pour certains, la raison en est que ce riff est très semblable à celui de Dave Matthews sur "Ants Marching". Sachez que tous les riffs n'exigent pas une guitare rythmique, mais celui-ci sonnera de manière plus complète dans ce cas présent. Recrutez un ami pour l'entendre dans tout sa grandeur et efficacité si vous n'êtes pas guitariste rythmique vous-même. Bon travail! 

 

 single-note-riffs.jpg

Voici un autre exemple de riff d'accompagnement élogieux, celui de "Day Tripper" des Beatles composé par Georges Harrison en personne. Voyez la structure du riff construit autour d'une arpège mélodique de E7 avec une blue note sol et la seconde Fa dièse. Tout en efficacité et consistance mélodique et rythmique agrémenté par des anticipations et syncopes. D'autres riffs des Beatles suivent cette construction comme "paperback writer", "baby drive my car" ou "come together", ainsi que "back in URSS" notamment. 

Le riff principal de Paperback writer des Beatles

  

Un riff célèbre de Nirvana! 

chordsheets

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens