Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 18:58

Le problème

Comment éviter les pièges habituels lorsqu'on est débutant dans ce style musical et les difficultés de son apprentissage à la guitare?

La solution

Il est nécessaire d'étudier progressivement et systématiquement les rudiments, donc les éléments de base de style, ce qui créera une base solide afin d'appréhender le Jazz Manouche ou Gypsy style, en profitant de faire évoluer votre maestria en tant que guitariste. 

1. La base rythmique

L'essence du rythme du style Gypsy- la pompe manouche ainsi connue- est une toile de sonorité clairsemée et oscillante. Bien souvent des musiciens renommés et intentionnés méconnaissent la base rythmique de la "pompe", ils accentuent le deuxième et quatrième temps de manière trop dure parce qu'ils la perçoivent ainsi. Une écoute attentive démontre que cela n'est pas très efficace et approprié: le rythme se dégage de travers de manière asymétrique quand on bat le rythme ainsi, comme une démarche à cloque-pied dans la rue. Dans tous les cas, une rythmique manouche gypsy efficace consiste en une empreinte accentuée de balayage (strum) sur le premier temps et le troisième temps d'une métrique en 4/4. Il est vrai également que le deuxième et le quatrième temps sont joués "piqués" pizzacato (symbole de point) et non accentués. Essayez un motif basique en 4/4 sur un accord de Gm6 comme montré dans l'exercice 1 en utilisant que des attaques simples descendantes( basse vers aigu). Puis dans l'exercice 2 "piquez" ( pizzicato) les temps 2 et 4 en relâchant la pression des doigts de la main gauche sans quitter les cordes. 

2. Perfectionner les détails 

La Pompe manouche est typiquement interprétée avec des effets de "rake" (percussion et rapide "arpeggio") qui ajoutent du dynamisme et de la brillance aux accompagnements. Les guitaristes débutants jouent souvent ces embellissements de manière inexacte dans la précipitation de vouloir les apprendre. La meilleure manière d'éviter ces problèmes est de pratiquer lentement et progressivement par et avec des plans gradués. Commencez avec l'exercice 3 sur un tempo de 80 au métronome.Ensuite, comme indiqué par le trait ondulé avec une flèche descendante, faites glisser votre plectre sur les cordes des aiguës vers les graves rapidement et uniformément que l'on entende chaque note individuellement. Jouez cet exercice au moins dix fois ensuite augmentez la vitesse du métronome. L'objectif étant d'arriver à jouer l'exercice 3 comme les autres proprement à un tempo de 180 à la noire. 

L'exercice 4 est similaire à l'exercice 3 , sauf qu'une fois produit le "rake" en double croches, il convient d'attaquer de suite les cordes basses de manière ferme et descendante par la main droite pour une durée de noire. Il est bon de faire de son mieux afin de produire entre les aller et retour du plectre, un son continu et non étouffé voir cassé. Soyez précis et rapide!!

L'exercice 5 se construit à partir des exs 2 et 4, en ajoutant un accord techniquement accentué (chop) en lieu et place des silences. Prenez garde de ne pas trop forcer ce "chop" harmonique, car il est déjà accentué par sa présence rythmique sur un temps fort en croche (en jazz le 2 et 4 sont des temps faibles). Attention d'augmenter la vitesse du métronome graduellement et peu à la fois jusqu'à 180 à la noire. Ce sera difficile mais avec de la constance, tout est possible. 

3. Relâchement des deux mains

Afin de pouvoir jouer vite et fort( un aspect esthétique important du style jazz manouche), il faut arriver à rester relax dans son corps et son esprit. Les musiciens novices de jazz manouche ont souvent tendance à jouer avec trop de tension dans les deux mains, ce qui est nuisible pour l'évolution technique vers la maîtrise du style. Il convient d'avoir une poigne relâchée et le poignet de la droite (picking hand) le plus mobile et lâche possible sans crispation. Ce mouvement de la main droite s'applique aussi bien pour un balayage sur les six cordes que pour attaquer juste une note sur une corde. Pour la main gauche (fretting hand), il convient d'éviter de mettre trop de pression et de serrer le manche avec la main. Apprendre de nouveaux diagrammes d'accords est nécessaire et utile tout comme de travailler des enchaînements de "voicings" de manière rapide et sans heurt avec finesse, cela va aussi aider à renforcer l'endurance de votre main gauche et à jouer avec plus de relâchement. Garder ces conseils en tête quand vous pratiquez les exs 6 a et b. Chacune de ces paires d'accords ont en commun deux doigtés, donc le fait de les garder en place sur la touche comme éléments pivots, va faciliter les enchaînements et de jouer relax. 

4. Le contrôle du plectre

Un élément technique du style manouche dont peu de gens ont conscience est le contrôle du plectre ou "pick" qui est plus de 50% du développement technique du jeu Gypsy jazz. Pour aider à ce contrôle, travailler les exercices 7 à 9 qui intègrent des accords complexes et de simples notes pour un maximum de nuances et de variété. Pour l'accord de G6/9, si le doigté est trop difficile à tenir, jouer la corde de ré (4ème corde) à vide, ce qui permettra moins de tension. travailler tous les exercices en aller et retour pour les balayages et les notes seules (picking alterné). Pour les exercices 8 et 9 travaillez-les de la sixième à la 1ère corde et retour. 

5. Rythmiques avec modération

Il est important dans le style manouche de pouvoir jouer les parties solistes avec puissance et en force, comme il est tout aussi important d'accompagner en rythmique "pompe" avec modération, un aspect bien souvent négliger par les novices et d'autres. Cela permet au soliste tout comme le reste de la formation de jouer avec plus de feeling sans tension et avec plus de naturel. En rythmique, ayez une bonne perception auditive du soliste et du reste de l'ensemble par-dessus votre jeu. 

6. Apprendre les standards

Le jazz consiste dans bien des cas à aborder des thèmes familiers et les changements d'accords de manière originales, mais bien souvent les novices se concentrent sur des "licks" et accords et négligent l'apprentissage de standards. Etudier et travailler  chaque mélodie thématique ou standard que ce soit Minor swing, All of me, west coast blues ou Autumn leaves pas seulement comme opportunité pour élargir votre répertoire, mais également dans le but d'acquérir plus de techniques en tant que guitariste et comme improvisateur. Le plus de standards on apprend, meilleur musicien on devient. 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angelilie 26/09/2017 02:08

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

fuzz59 26/09/2017 14:05

merci ! la belle marilyn en photos en pas mal non plus

Angeline 13/09/2017 16:32

j'aime me promener ici. un bel univers. vous pouvez visiter mon blog (cliquez sur pseudo)

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens