Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 22:38

Il est important, même nécessaire de travailler son instrument de manière méthodique et quotidienne, ceci afin de progresser avec efficacité dans la maîtrise du jeu instrumental, qu'il soit théorique et pratique. Il existe bien des méthodes et des approches des techniques instrumen-tales propre à chaque musicien et à toutes écoles de musique. Voici deux approches du travail de la technique instrumentale.

Technique mécanique instrumentale:

La première que l'on peut appeler " approche pratique de *technique mécanique" consiste à gérer l'apprentissage d'un geste instrumental précis (par exemple la coordination des mains, l'écartement des doigts, le saut de cordes, le skipping, le coulé, le glissando, le sweeping, etc.) en l'apprenant et en le travaillant de manière répétitive, jusqu'à qu'il devienne confortable et naturel pour votre main gauche ou votre main droite suivant le geste technique à maîtriser. Le geste n'exige aucune réflexion sur l'identité des notes jouées, ni sur la tonalité ou mode à laquelle elles appartiennent ( accord, gamme, mode, tonalité, etc.). La seule réflexion résidera dans l'acquisition du geste technique proprement dit, sa répétition sur d'autres cordes ou en d'autres positions du manche et éventuellement dans le développement du geste par une plus grande complexité de celui-ci. Il s'agit d'une approche physique, pratique et visuelle (mémoriser le geste et le reproduire dans d'autres situations d'interprétations (riff, pièce instrumental, improvisation). Ceci à son importance, puisque c'est ce que l'on demande à tout débutant musicien que l'on soit bassiste, guitariste, mandoliste, violoniste, etc.; cela permet une prise de contact avec l'instrument et ses contraintes physiques et techniques. Par la suite, il sera nécessaire de travailler le geste sur un motif, un plan afin d'enrichir son langage musical et technique.

Technique Harmonique instrumentale:

Par opposition, l'approche théorique "réflective" de l'instrument fait appel à une autre méthode de travail, une réflexion en temps réel, sur le vif lors de la pratique de l'instrument; comment utiliser et travailler une gamme de toutes les manières possibles, en imaginant tous les combinaisons de doigtés et de motifs possibles de celle-ci. Ce travail technique particulier sera utile dans toutes les situations musicales réelles (improvisation, composition, en groupe, en jam) de la vie d'un musicien. Il sera nécessaire de faire travailler la faculté de penser son instrument tout en jouant de celui-ci par la mémorisation de plans, de doigtés, de motifs, de riffs, de grilles harmoniques, de thèmes. Vous constaterez que ces deux approches de la technique instrumentale sont indissociables et complémentaires et donc qu'un travail mécanique répétitif n'impliquant pas une réflexion théorique approfondie n'en est pas moins insuffisant s'il on veut se développer et s'aventurer dans l'improvisation avec efficacité et facilité.

Exercices et approches

Voici le premier exercice dit "mécanique" en gammes chromatiques que l'on apprend à faire étant débutant; on joue ces plans soit sur une basse ou sur une guitare électrique voir acoustique en doigté sur quatre cases, un doigt par case l'un après l'autre, corde après corde en aller et retour au plectre ou en "picado" (deux doigts en alternance à la main droite). Cet exercice technique *mécanique* représente une première difficulté pour tout débutant. Ensuite un fois à l'aise avec ce premier exercice. il convient de pratiquer le geste en doigté inverse, au lieu du doigté à la main gauche 1-2-3-4, on place le doigté suivant 4-3-2-1. Voir ci-dessous l'image de certains exercices. Il est possible de développer cela avec créativité en variant les doigtés par exemple 1-3-2-4 ou 1-4-2-3 ou encore 1-4-3-2. Testez votre imagination en cherchant d'autres motifs et plans de ce type par exemple en démanché tout le long d'une corde et en changeant de corde ou encore en motif rétrograde ou en miroir. Les idées ne manquent pas, soyez créatifs et originaux. 

Vous avez ensuite des exercices techniques visant à délier les doigts, à augmenter leur endurance, leur potentiel, leur habilité à gérer des effets de jeu avec des coulés ascendants (hammer-on) et descendants( pulling of), des glissés ou du legato(lié). Vous pouvez utiliser le même motif chromatique et les doigtés 1-2-3-4 et 4-3-2-1 mais en les pratiquant en *diagonale* (ex 6A ou avec des sauts de cordes (skipping 6B) et avec une liaison un doigt sur deux donc avec un coulé qui s'indique par une courbe entre deux notes sur une partition (Hammer-on), ceci en aller et retour au plectre (picking alterné) ou encore en finger picking en buté alterné (picado).

Encore un autre exercice chromatique mais sur deux cordes et en inversion des doigts ce qui va vous demander malgré tout d'acquérir préalablement une représentation mentale du geste (photographie mentale), fermez les yeux et essayer de visualiser le geste et le motif en inversion, autrement vous risquez de vous rendre la chose confuse et de vous plantez à tout instant. On peut aussi considérer le travail d'une gamme (ou d'un arpège) comme un exercice technique mécanique dans la mesure où on a apprit le doigté (enchaînements des doigts) de mémoire, par coeur. un exemple en La majeur, n'hésitez pas à le transposez en d'autres positions;

Par contre si on s'applique à la jouer plusieurs fois de suite en changeant de cycle et de positions en permanence, on fait appel cette fois-ci à une technique dit *reflective* et non mécanique, donc à la réflexion théorique instrumentale. On apprend par cette pratique à bien connaître son manche, les intervalles et les positions possibles dans un contexte mélodique; une condition nécessaire pour s'aventurer de plus en plus loin dans ces solos et thèmes musicaux.

On peut donner plus de champ et de développement à la technique réflective en compliquant celle-ci avec d'autres ressources comme la pratique des gammes en tierces montantes, descendantes et en tierces brisées(combiner tierce ascendante et tierce descendante) ou en sixtes, voir en septième. On utilise la 1ère note et la troisième, ensuite la 2ème et le 4ème de la gamme ainsi de suite. Cet exercice technique implique très vite une gymnastique intellectuelle mentale, du genre" nommer les notes au moment où on les joue", surtout si on change de position (zone de doigté) sur le manche et ainsi que de type de doigté. 

On peut encore aller à un stade plus évolué de technique réflective, en déclinant une gamme majeure ou mineur en pratiquant tous ses modes symétriques l'un après l'autre, ce qui représente un gros défi et une jolie promenade tout le long du manche de son instrument ou encore la décliner en arpèges triadiques ou en accords de septième. Un exercice qui demande beaucoup de concentration et de réflexion. Un exemple en C en accords de 7 diatoniques dans les aigus ce qui important pour l'approche mélodique.

 

Une gamme chromatique avec le doigté ;un doigt par case à la main gauche, puis le même exercice mais en liaison avec des motifs différents et des doigtés variés. Un tableau de différents motifs à partir de la 5ème position, pratiquez les en liaisons, en glissando, en trille, en écartements, en skipping, etc.
Une gamme chromatique avec le doigté ;un doigt par case à la main gauche, puis le même exercice mais en liaison avec des motifs différents et des doigtés variés. Un tableau de différents motifs à partir de la 5ème position, pratiquez les en liaisons, en glissando, en trille, en écartements, en skipping, etc.
Une gamme chromatique avec le doigté ;un doigt par case à la main gauche, puis le même exercice mais en liaison avec des motifs différents et des doigtés variés. Un tableau de différents motifs à partir de la 5ème position, pratiquez les en liaisons, en glissando, en trille, en écartements, en skipping, etc.

Une gamme chromatique avec le doigté ;un doigt par case à la main gauche, puis le même exercice mais en liaison avec des motifs différents et des doigtés variés. Un tableau de différents motifs à partir de la 5ème position, pratiquez les en liaisons, en glissando, en trille, en écartements, en skipping, etc.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurier paris 24/11/2014 11:45

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic 12/11/2014 02:35

Merci beaucoup pour ce post. Sympa.

Présentation

  • : Musicology and guitar
  • Musicology and guitar
  • : Des informations, des idées, des analyses
  • Contact

Recherche

Liens